d'oeuvrescross
Ça ira (1) Fin de Louis de Joël Pommerat
Théâtre

#136

Oeuvre

1 min

Ça ira (1) Fin de Louis de Joël Pommerat

Pourquoi les hommes se révoltent-ils et prennent-ils le pouvoir ? Avec Ça ira (1) Fin de Louis, créé en 2015, Joël Pommerat explore le processus révolutionnaire dans un spectacle haletant inspiré de la Révolution française.

© Elizabeth Carrechio
cross

Un écrivain de spectacles

Né en 1963, Joël Pommerat fonde la Compagnie Louis Brouillard en 1990. Basant son processus de création sur une écriture au plateau, il est un « écrivain de spectacles », à la fois auteur et metteur en scène de ses textes. Sa pièce Au monde (2004), reprise au festival d’Avignon en 2006, marque son premier succès.

 

Depuis, son travail a été récompensé par de nombreux Molière, notamment pour Cercles/Fictions (2010), Ma Chambre froide (2011) et Ça ira (1) Fin de Louis. Pommerat a été artiste associé au Théâtre de l'Odéon puis à Nanterre-Amandiers.

 

cross

Une épopée politique

Ça ira (1) Fin de Louis est une fiction politique inspirée du processus révolutionnaire ayant eu lieu entre 1787 et 1791. Une épopée de près de 4h30 servie par 14 acteurs qui donnent voix aux débats politiques d'hier dans des costumes et une langue d'aujourd'hui.

 

Loin de la reconstitution historique, Joël Pommerat explore une période charnière pour la société française comme une histoire à hauteur d'homme. Le spectateur est invité à plonger dans l'effervescence de l'agora républicaine et à éprouver les enjeux de la naissance de la démocratie.

 

cross

La Révolution au présent

Pour monter cette pièce, la Compagnie Louis Brouillard a mené une véritable enquête sur la Révolution et ses protagonistes, avec l’appui de la dramaturge Marion Boudier et de l’historien Guillaume Mazeau.

 

Fidèle à son processus de création basé sur l'improvisation, Joël Pommerat a partagé avec ses comédiens les discours parlementaires, journaux, mémoires et autres correspondances d'époque afin qu'ils trouvent « l'état sensible » des acteurs de la Révolution.

 

La pièce réussit ainsi à conjuguer le passé au présent en incarnant des évènements historiques comme s'ils étaient contemporains.

cross

Une pièce consacrée

Sa portée universelle alliée à un contexte politique d’ébranlement des démocraties européennes ont fait de Ça ira (1), fin de Louis un spectacle historique au succès international. En 2016, la Stadsschouwburg d’Amsterdam, le Grand Théâtre de Luxembourg, le Théâtre National Wallonie-Bruxelles et la comédie de Genève ont accueilli le spectacle, qui a ensuite franchi les frontières européennes pour se produire au Brésil dans le cadre de la 3e Mostra Internacional de Teatro de São Paulo et au Centre National des Arts Ottawa au Canada.

 

En 2017, Ça ira (1) Fin de Louis a été acclamé à Buenos Aires (Argentine), à Athènes (Grèce) et à Guanajuato (Mexique) lors du Festival Cervantino.

cross
L'Institut français et le projet

Différentes pièces de Joël Pommerat tournent à l'international avec le soutien de l'Institut français : après plusieurs représentations en Roumanie et en Espagne à l’automne 2018, Le Petit Chaperon rouge poursuit sa route en avril 2019 en Asie, avec des escales à Kaoshiung (Taïwan) et à Pékin (Chine). Pinocchio est, quant à elle, en tournée au Canada, à Ottowa et à Québec, en mai et juin 2019.

 

En savoir + sur l'aide à projet IF Tournée.