d'oeuvrescross
Chasse Royale, de Romane Guéret et Lise Akoka
Cinéma

#135

Oeuvre

1 min

Chasse Royale, de Romane Guéret et Lise Akoka

Au cours d'un casting sauvage, Romane Guéret et Lise Akoka repère une collégienne pour laquelle elles ont immédiatement envie d'écrire un film : raconter l'histoire de leur rencontre.

© Éric Dumont / Les Films Velvet
cross

Tout commence par un casting

Romane Guéret choisit d’étudier le cinéma à la Sorbonne-Nouvelle pour « acquérir une culture cinématographique et de l’image » et a très vite envie de sortir de ce cadre théorique pour se frotter, dès 2013, à la mise en scène, au cadrage – pour le cinéma, la télévision ou le web – et enfin à la réalisation.

 

Lise Akoka allie ses connaissances en psychologie de l’enfant – domaine qu'elle a enseigné –  à son expérience de comédienne pour organiser, à partir de 2012, des castings – surtout sauvages – et des coachings pour enfants.

 

Sorti en 2016, Chasse Royale est leur premier film. Après Chasse Royale, Lise Akoka réalisera un autre long métrage, Sauvage (2017).

cross

Une réalité teintée de fiction

Du nom d’un collège d’un quartier défavorisé de la périphérie de Valenciennes, dans le Nord de la France, Chasse Royale raconte l’histoire d’Angélique, l'aînée d’une famille nombreuse à qui l'on propose de passer un casting sauvage.

 

Le spectateur suit cette adolescente de 13 ans, qui traverse rébellion, peur de l’échec et émotions pures, et son petit frère Eddhy, qui rêve de voir sa sœur devenir célèbre pour lui rendre visite à Paris, ville de tous ses fantasmes.

 

La fiction et le réel s’entremêlent pour interroger la place du cinéaste, les deux réalisatrices étant d’ailleurs présentes dans le film sans qu'on ne voie jamais leur visage.

 

cross

Une histoire de rencontres

Sorti en 2016, Chasse Royale est né de rencontres : celle de Romane Guéret et Lise Akoka, d'abord, lors de la production de Réplique (2016) d'Antoine Giorgini pour lequel Lise était directrice de casting et Romane assistante ; puis celle des deux réalisatrices avec les jeunes découverts au cours de ce casting. Elles font notamment la connaissance d’Ashley, élève au collège de Chasse Royale, dont l’énergie brute leur donne immédiatement envie d’écrire leur propre film.

 

Le projet devient réalité grâce à une campagne de financement participatif. Ashley est finalement remplacée par Angélique Gernez, elle aussi repérée lors d’un casting sauvage. C’est néanmoins son histoire, enjolivée d’une pointe de fiction, que raconte Chasse Royale.

cross

Primé dans le monde entier

Si le film a été primé dans des festivals en France en 2016 – recevant notamment le Prix Illy du court-métrage de la Quinzaine des réalisateurs à Cannes, les Grands Prix du festival international du court-métrage de Lille et du festival Cinébanlieue –, sa renommée a rapidement dépassé les frontières de l’Hexagone.

 

Ainsi en 2017, Chasse Royale a été primé aux festivals d’Athènes (Grèce), de Valence (Espagne), de Recife (Brésil), de Bruxelles (Belgique), de Prague (République tchèque) et à CoLCoA (États-Unis), en plus d’être programmé au Hong Kong French Film festival et au festival Filmets en Espagne.

Chasse Royale ( extract )
cross
L'Institut français et le projet

Chasse royale (2016) est diffusé à l'international par l'Institut français dans le cadre de son cycle « Programme croisé : Premiers Plans d'Angers ».

 

L’Institut français propose un catalogue de plus de 2 500 films permettant au réseau culturel et à ses partenaires de diffuser des films français dans le monde. 

 

En savoir + sur le catalogue cinéma.