d'oeuvrescross
Chasser les fantômes, du Collectif ildi ! eldi
Théâtre

#396

Oeuvre

2 min

Chasser les fantômes, du Collectif ildi ! eldi

Chasser les fantômes, une création théâtrale portée par le collectif ildi ! eldi, raconte le parcours d’un couple mixte. Roxane est blanche, Marco est noir : à travers leur histoire, la pièce interroge comment le politique s’immisce au sein d’une relation intime.

CHASSER LES FANTÔMES © Collectif Ildi ! Eldi
cross

Partage des rôles

Au sein du collectif théâtral ildi ! eldi, fondé en 2008, Sophie Cattani et Antoine Oppenheim naviguent entre les rôles, bouleversent les hiérarchies et redistribuent constamment les tâches. Metteur en scène, dramaturge, acteur, technicien : tous participent ensemble à un processus créatif qui se joue avant tout sur le plateau, où chacun, tour à tour, dirige, interprète, expérimente. Ils s’emparent ainsi de textes dramatiques déjà existants, les questionnent et pratiquent la réécriture, le montage. Et s’appliquent à brouiller les pistes entre fiction et réalité, tout en privilégiant des mises en scènes sobres et intimistes. En 2016, ils ont ainsi créé Antoine & Sophie font leur cinéma, une série sur le cinéma, en collaboration avec l’auteure Olivia Rosenthal. Plus récemment, ils ont mis en scène des textes de Michel Vinaver (11 Septembre 2001) et de l’auteur russe Ivan Viripaev (OVNI(S)). 

cross

Duo en scène

Chasser les fantômes, interprété par Sophie Cattani et Nelson-Rafaell Madel, raconte l’histoire d’un couple mixte : lui est noir, elle, blanche. La pièce retrace leur parcours, depuis leur rencontre à Conakry, à l’occasion de la victoire de Barack Obama à l’élection présidentielle américaine, jusqu’à leur arrivée en France. Malgré leur amour réciproque, le doute s’installe : Marco est sans-papiers et désire se marier rapidement, Roxane doute et temporise. A travers des monologues, la pièce confronte deux voix lucides, mais qui restent traversées par des clichés et des préjugés sur l’autre. Chasser les fantômes explore ainsi, sur un mode intimiste, la question de savoir si l’amour peut dépasser les différences culturelles.

cross

Un travail d’enquête

Pour créer Chasser les fantômes, le collectif ildi ! eldi a passé commande à l’auteur guinéen Hakim Bah. La première étape de son travail a consisté à interroger, en France et en Afrique de l’Ouest, des couples franco-africains. Ces témoignages portaient sur les différentes étapes d’une relation mixte : rencontre, difficultés et joies du quotidien, intégration dans les belles-familles, démarches administratives. A partir de ce matériau, Hakim Bah a composé des fragments que les comédiens Sophie Cattani et Nelson-Rafaell Madel ont mis à l’épreuve du plateau, pour se les approprier et donner au texte sa forme finale. Mis en scène par Antoine Oppenheim, les deux interprètes sont accompagnés sur scène par le musicien Damien Ravnich.

cross

Le poids de l’Histoire

Chasser les fantômes est une pièce qui met en tension une histoire d’amour et l’Histoire. Le social et le politique se mêlent ainsi à la sphère intime, et la relation entre deux êtres devient la chambre d’écho de celle qui existe entre la France et l’Afrique de l’Ouest. "Chasser les fantômes", c’est aussi réussir à se prémunir des traumatismes et des préjugés, à se défaire des non-dits et à se libérer des contraintes culturelles pour écrire sa propre histoire, à l’ombre de la grande.

cross
L'Institut français et l'oeuvre

La pièce Chasser les fantômes a été soutenue par le programme Visas pour la création de l'Institut français. Le programme Visas pour la création accompagne l’émergence artistique en Afrique et dans les Caraïbes grâce à des résidences en France métropolitaine et dans les régions d’outre-mer.

En savoir + sur le programme Visas pour la création