d'oeuvrescross
Compartiment tueurs, de Costa-Gavras
Cinéma

#235

Oeuvre

2 min

Compartiment tueurs, de Costa-Gavras

Compartiment tueurs est le premier long-métrage du réalisateur franco-grec Costa-Gavras. Adapté d’un roman de Sébastien Japrisot, le film à la mise en scène percutante transcende avec humour les codes du polar.

 

© DR
cross

Un cinéaste politique

Konstantínos Gavras dit Costa-Gavras naît près d’Athènes en 1933. Après une licence de littérature, il entre à l’Institut des Hautes Études cinématographiques (IDHEC) et travaille comme assistant auprès de Jacques Demy et Henri Verneuil. Sur le plateau du film Le Jour et l’Heure (1963) de René Clément, il se lie d’amitié avec Simone Signoret et Yves Montand qu’il choisit pour jouer dans son premier long-métrage Compartiment tueurs (1965).

 

Dès son deuxième film, Un homme de trop (1967), sa filmographie prend un tour très politique. Cinéaste engagé, Costa-Gavras n’aura de cesse d’interroger l’Histoire et la société, notamment avec Z (1969) ou État de siège (1973). En 1982, il réalise Missing, sur la disparition d’un journaliste américain après le coup d’Etat de Pinochet, qui lui vaut une Palme d’or à Cannes.

cross

Chasse à l’homme

Dans le train Paris-Marseille, une représentante en parfumerie est assassinée dans un wagon-couchette. Alors que les autres occupants du compartiment deviennent à leur tour la cible du tueur, ce qui n’aurait pu être qu’une simple enquête sur un homicide se transforme en véritable chasse à l’homme pour l’inspecteur Grazziani, le policier chargé de l’enquête.

 

Entre huis clos, courses-poursuites, faux semblants et seconds rôles cocasses, Compartiment tueurs est mené tambours battant jusqu’à une résolution finale inattendue.

cross

Un thriller à l’américaine

Premier film très maîtrisé, Compartiments tueurs puise son inspiration dans les films noirs américains tout en demeurant ancré dans la tradition française de par son montage très rythmé et ses dialogues ciselés.

 

Costa-Gavras développe également plusieurs intrigues secondaires, plus intimes, à l’image des voix off qui sonnent comme des secrets murmurés par les personnages à l’oreille du spectateur.

cross

Un triomphe aux États-Unis

Si le film est globalement bien accueilli par la critique en France, il va surtout connaître un succès retentissant outre Atlantique : la critique américaine le classera parmi les dix meilleurs films étrangers de l’année lors de sa sortie en 1965 aux États-Unis.

 

Deux ans plus tard en 1967, Compartiment tueurs est récompensé du prix du meilleur film étranger par le National Board of Review et reçoit une nomination au Prix Edgar Allan Poe qui récompense les meilleures œuvres policières.

cross
L'Institut français et le film

Compartiment tueurs de Costa-Gavras fait partie du Cycle Grands classiques restaurés du cinéma français.

 

Ce cycle de films restaurés propose un parcours à travers l’histoire du cinéma français mais aussi à travers les genres et les époques, en rendant hommage aux plus grands cinéastes des années 1920 aux années 1990. En savoir + sur le Cycle Grands classiques restaurés du cinéma français