d'oeuvrescross
Compte tes blessures, de Morgan Simon
Cinéma

#126

Oeuvre

1 min

Compte tes blessures, de Morgan Simon

Avec Compte tes blessures, Morgan Simon décrit le quotidien d'une famille brisée, où le silence est devenu la source de blessures profondes.

© Kazak Productions
cross

Une vocation tardive

Il aura fallu un peu de temps à Morgan Simon, né en 1987, pour trouver sa vocation. Après des études de biologie, il entame un BTS en communication, et c'est lorsqu'il doit réaliser un film pour l'un de ses cours qu'a lieu la révélation. Dès lors, celui qui confesse avoir peu fréquenté les salles de cinéma, rattrape son retard et dévore tout.

 

Cette énergie lui permet de réaliser son premier court-métrage, Une longue tristesse, en 2011. Quatre autres suivront, dont Essaie de mourir jeune, nommé aux César en 2016. Avec Compte tes blessures, son premier long-métrage, Morgan Simon confirme qu'il est l'une des nouvelles figures du cinéma français.

cross

Le poids des non-dits

Compte tes blessures raconte l'histoire d'un jeune homme et de son père que tout oppose, blessés qu’ils sont par la perte d'une mère pour l'un, d'une compagne pour l'autre. Enfermés dans un silence destructeur, les deux hommes vont devoir affronter leurs blessures, cristallisées par l'arrivée d'une nouvelle femme dans leur vie.

 

Avec ce film, Morgan Simon explique vouloir traiter de la libération de la parole masculine : « être un homme signifie être responsable de ses émotions et les exprimer ». Cette idée prend corps dans le personnage du fils, chanteur dans un groupe de rock alternatif : lui qui semble incapable de parler à son père trouve dans sa carrière de chanteur un moyen de hurler sa colère.

cross

Parvenir à l'essentiel

Avec Compte tes blessures, Morgan Simon choisit une réalisation épurée. Ici, pas de paillettes ni de prouesses techniques : la caméra se pose au plus près des acteurs et révèle avec pudeur une histoire familiale douloureuse.

 

Cette simplicité dans la forme se retrouve également dans le fond. Entre sa participation à des ateliers d'écriture (le Jerusalem International Film Lab et l'Atelier de la Cinéfondation notamment) et l'aide de Julia Ducournau – réalisatrice elle-aussi –, il faut deux ans à Morgan Simon pour donner au film sa forme finale : quelque chose d'évident, sans détours. Il était important pour le jeune réalisateur « d'aller à l'os ».

 

cross

Un rayonnement international

Avec Compte tes blessures, Morgan Simon signe son premier long-métrage et rencontre immédiatement le succès. Le film est salué par la critique, et il reçoit de nombreuses distinctions, aussi bien dans l'Hexagone qu'à l'international.

 

Outre la nomination du film au Prix Louis-Delluc en 2017, Kévin Azaïs reçoit en 2016, pour son interprétation de Vincent, personnage principal du film, le Prix du meilleur acteur lors du Festival international du film de Stockholm et Morgan Simon celui du meilleur réalisateur au TOFIFEST International Film Festival (Pologne). Le réalisateur est également récompensé la même année par une mention spéciale du Jury lors du Festival international du film de San Sebastian, en Espagne.

 

A Taste of Ink (Compte tes blessures)  ( trailer)
cross
L'Institut français et le projet

Compte tes blessures (2016) est diffusé à l'international par l'Institut français dans le cadre de son cycle « Programme croisé : Premiers Plans d'Angers ».

 

L’Institut français propose un catalogue de plus de 2 500 films permettant au réseau culturel et à ses partenaires de diffuser des films français dans le monde. 

 

En savoir + sur le catalogue cinéma.