d'oeuvrescross
Eastern Boys de Robin Campillo
Cinéma
#100
Oeuvre

1 min

Eastern Boys de Robin Campillo

Thriller romanesque autant que réflexion sur l’amour et la paternité, Eastern Boys permet à Robin Campillo d’affiner un regard singulier où la chronique sociale possède un souffle lyrique.

© Les Films de Pierre
cross

Robin Campillo

La carrière de Robin Campillo débute par une collaboration fructueuse. Aux côtés de Laurent Cantet, dont il coécrit et monte la majorité des films, il dessine les contours d’un cinéma où l’approche du réel reste liée à un goût pour les récits forts.

 

En 2004, Les Revenants, son premier long-métrage, passe inaperçu en salle, mais donne naissance à une série télévisée majeure, diffusée sur Canal +.

 

Il faudra ensuite 10 ans à Robin Campillo pour revenir à la réalisation et prendre son envol avec Eastern Boys (2013) et le très célébré 120 battements par minute, Grand prix du jury à Cannes en 2017.

cross

Piégé, libéré

Eastern Boys se déroule en quatre temps. Le film s’ouvre sur une séance de drague à la gare du Nord entre Daniel, bourgeois parisien, et Marek, immigré clandestin originaire d’Ukraine. La deuxième partie tient en une étrange cérémonie où Marek, accompagné de son ami Boss et de sa bande, pille l'appartement de Daniel. Pourtant, après cette nuit cruelle, le jeune homme revient seul sur les lieux du crime et propose à sa victime d'entamer une relation tarifée. Ce lien intense et ambigu sera l’outil de leur libération, dans un chapitre final en forme de thriller.

cross

Un point de départ

À bien des égards, Eastern Boys marque les prémices d’une méthode que Robin Campillo affinera avec éclat dans 120 Battements par minute. Après avoir déniché ses deux acteurs principaux, Kirill Emelyanov (Marek) et Daniil Vorobjev (Boss), dans d’obscurs téléfilms russes, le cinéaste choisit d’improviser avec eux de nombreuses scènes afin de redessiner les personnages et de réécrire le scénario par petites touches.

 

Le film marque également les débuts de sa collaboration avec le musicien Arnaud Rebotini, dont les ambiances éthérées imprègnent chaque séquence.

cross

Récompenses et confirmation

Avant Eastern Boys, Robin Campillo était un scénariste et monteur estimé. Avec cette œuvre, il gagne les galons de réalisateur majeur qu’il n’avait pas réussi à conquérir avec son premier film.

 

Nommé trois fois aux César, notamment dans les catégories Meilleur film et Meilleur réalisateur, il obtient le prix du meilleur film dans la section Horizons du Festival de Venise en 2013.

 

Des États-Unis au Royaume-Uni, la critique internationale accueille ce second long-métrage avec enthousiasme, louant la mise en scène fascinante du cinéaste.

 

Eastern Boys ( trailer )
cross
L'Institut français et le projet

Eastern Boys (2013) est diffusé à l'international par l'Institut français.

 

L’Institut français propose un catalogue de plus de 2 500 titres permettant au réseau culturel et à ses partenaires de diffuser des films français dans le monde.

 

 

En savoir + sur le catalogue cinéma.