d'oeuvrescross
Emma et la nouvelle civilisation, de Martin Page et Samuel Jan

#15

Oeuvre

1 min

Emma et la nouvelle civilisation, de Martin Page et Samuel Jan

Aujourd'hui, Emma fête ses 90 ans, et son corps le lui fait bien sentir, mais pas son esprit. Elle s'émerveille de tout et découvre une nouvelle civilisation où les bons mots défilent sous forme de calligrammes.

© La Marelle
cross

Un duo audacieux aux commandes

Martin Page, né en 1975, est écrivain. Parmi ses ouvrages, on peut notamment citer Comment je suis devenu stupide publié en 2001, Une parfaite journée parfaite en 2002, mais aussi des livres pour la jeunesse comme Le Garçon de toutes les couleurs en 2008.

 

Samuel Jan, né en 1982, est quant à lui designer graphique. Il a participé à l'exposition « L'art prend l'air » à Nantes avec 1,2, tree, une série de dessins d'arbres réalisés sur ordinateur. Très polyvalent, il s'occupe aussi bien d'édition que de création d'identité visuelle, d'animation ou encore de design web.

cross

Une histoire poétique

Emma et la nouvelle civilisation raconte la vieillesse avec beaucoup d'humour et de poésie. Du haut de ses 90 ans, Emma voit la vie différemment. Plutôt que de subir une tragédie, elle se joue de son grand âge : ce corps qui change et cet environnement bien connu qui lui devient étranger au fur et à mesure que ses sens s'altèrent, elle décide de les interpréter comme un changement de civilisation, à aborder avec rires et détermination.

 

Le fond et la forme se mêlent à merveille pour traduire son nouvel état de grâce. Quand ses yeux défaillent, des effets de flou sur le texte du livre apparaissent. Lorsque ses mains tremblent, le texte se meut de la même manière. Une manière intelligente d'utiliser le numérique pour donner de l'ampleur et du mouvement au texte en noir et blanc, qui de ce fait, n'a pas besoin d'images pour l'illustrer.

cross

Une création en résidence

Martin Page et Samuel Jan se rencontrent à Nantes où ils travaillent dans le même atelier collectif. En 2005, la résidence en écriture numérique à la Friche la Belle de Mai à Marseille leur donne l'opportunité de travailler ensemble à l'écriture d'une nouvelle avec une mise en forme animée.

 

Le personnage d'Emma s'impose très vite : les maux liés à l'âge permettent d'exploiter les nouvelles possibilités de lecture offertes par le livre numérique. Rapidement, ils s'orientent vers l'idée de jeux typographiques et un séquençage de l'histoire en utilisant les pages comme des petits tableaux animés.

 

Bien entourés, Martin Page et Samuel Jan ont bénéficié de l'aide de Jiminy Panoz, designer et concepteur de livres numériques pour réaliser Emma et la nouvelle civilisation, mais aussi du regard des autres résidents qui les ont soutenus durant un mois.

cross

Un voyage dans une autre civilisation

« Le temps ne vous fait pas vieillir mais vous impose ses déguisements », écrivait Romain Gary dans son roman Lady L en 1963. Son déguisement, la « jeune » Emma le revêt avec humour et panache. Les mauvais fonctionnements de son corps sont sources de sourires plutôt que de larmes. Grâce à ce personnage attachant, Emma et la nouvelle civilisation permet de porter un autre regard sur le 3e âge, peu souvent traité en littérature.

 

Un sujet universel que Martin Page et Samuel Jan couchent sur papier avec brio : loin d'être un naufrage, la vieillesse s’impose ici comme un voyage dans un pays certes inconnu mais plein de promesses.

cross
L'Institut français et le projet

Emma et la nouvelle civilisation est présenté dans le cadre de « Machines à lire », exposition dédiée au livre innovant produite par l'Institut français, qui tourne à l'international au sein du réseau culturel français à l'étranger.

 

Elle fait également partie de la sélection proposée par futurlivre.fr, plateforme qui recense et promeut l’ensemble du secteur du livre innovant.