d'oeuvrescross
Faillir être flingué, de Céline Minard
Livre

#82

Oeuvre

1 min

Faillir être flingué, de Céline Minard

Pour Céline Minard, les grands espaces américains sont comme une mer sur la terre ferme : un territoire immense, sans horizon. L'écrivaine y plante le décor de son roman western, Faillir être flingué.

© Rivages
cross

Une auteure éclectique

Céline Minard dit avoir toujours voulu être écrivain. Inventer des histoires est pour elle la chose la plus étonnante et la plus magique au monde. Ne s'interdisant rien, elle explore un genre différent dans chacun de ses romans.

 

Après Le Dernier Monde (2007) où elle aborde la question de la survie, elle publie en 2010 Olimpia, un roman historique sur Rome, écrit alors qu'elle était pensionnaire à la Villa Médicis. L'auteure s'essaie ensuite au monologue amoureux avec So Long Luise (2011).

 

En 2013, Céline Minard publie Faillir être flingué, un roman qui s'inscrit dans la plus pure tradition du western.

cross

Des destins en chassé-croisé

Tout y est : les courses à dos de cheval, les Indiens et les cow-boys, les bagarres dans le saloon, les règlements de compte. Avec Faillir être flingué, Céline Minard emmène le lecteur dans les grandes plaines du Far West, à l'époque où tout était à construire.

 

Ici, le texte est dense, quasi cinématographique. Il raconte comment tous les personnages, du solitaire Bird Boisverd, à Brad et sa famille, en passant par la petite Xiao Niú ou l'Indienne Eau-qui-court-sur-la-plaine, convergent vers une même ville en construction.

 

On assiste alors à une « robinsonnade à plusieurs » selon les mots de l'auteure : « l'installation presque non intentionnelle », dit-elle, d'une population dans un territoire vierge.

cross

Ruée vers le western

Céline Minard est passionnée de westerns et avoue en avoir vu beaucoup. L'écrivaine a cherché des romans du genre mais reconnaît ne pas en avoir trouvé, ou pas assez. C'est la raison pour laquelle elle décide d'écrire le livre qu'elle aurait elle-même eu envie de lire. Et place l'action de Faillir être flingué dans les grands espaces de l'Ouest américain – où elle n'a jamais mis les pieds.

 

Le roman joue avec la notion de frontière : frontière spatiale de cette ville nouvelle dans un espace vierge, mais aussi frontière identitaire, incarnée par les glissements entre les différents personnages. Ici, des blancs adoptent une enfant chinoise, une Indienne aide une grand-mère blanche à mourir et un cow-boy est initié aux traditions de la tribu des Pawnees.

 

cross

Le melting-pot américain

Fidèle à l'histoire des États-Unis, pays du fameux « melting-pot », Céline Minard fait se côtoyer, dans Faillir être flinguée, hommes blancs, Indiens et Chinois. Mais elle se défend d'avoir voulu en faire « un roman américain » et refuse de lui accoler une quelconque nationalité.

 

Salué par la critique, le roman a reçu deux prix en France – le Prix Virilo en 2013 et le Prix du livre Inter en 2014 – et s'exporte au-delà des frontières de l'Hexagone : il a d'ores et déjà été traduit en allemand et en italien.

cross
L'Institut français et le projet

Faillir être flingué a été traduit en allemand et en italien avec le soutien de l'Institut français.

 

Par ses programmes d'appui à la traduction, l'Institut français participe à la diffusion de la littérature de langue française dans le monde entier. 

 

 En savoir + sur les programmes d'appui à la traduction.