d'oeuvrescross
GRANDE –, de Vimala Pons et Tsirihaka Harrivel
Danse
Cirque

#16

Oeuvre

1 min

GRANDE –, de Vimala Pons et Tsirihaka Harrivel

Au croisement du cirque, du music-hall et de la performance, Vimala Pons et Tsirihaka Harrivel passent en revue toutes ces choses qui nous portent, nous écrasent et auxquelles l’on se raccroche, des objets aux sentiments.

© TOUT ÇA / QUE ÇA
cross

Duettistes équilibristes

Tsirihaka Harrivel est né à Madagascar, Vimala Pons est née en Inde, avant d’arriver en France à l'âge de 7 ans. Ils se sont rencontrés en 2005 au Centre national des arts du cirque et ont fait ensemble le Conservatoire national supérieur d’art dramatique de Paris.

 

En 2012, le duo crée, au sein du collectif Ivan Mosjoukine, le spectacle De nos jours (Notes on the Circus), une déconstruction des codes du cirque en 80 vignettes, qui remporte un large succès critique et public. En 2015, ils présentent lors de la Nuit Blanche à Paris, All Night Revue : Revue 1 à 6, « Grande Revue incomplète » de cirque et de music-hall, présentée en boucle toute la nuit dans d'anciens dépôts SNCF de la Chapelle. Ils créent GRANDE – l'année suivante et préparent pour 2019 un « projet de grande envergure », Tout ça / Que ça.

 

Vimala Pons est aussi actrice de cinéma, pour Bertrand Mandico (Les Garçons sauvages), Antonin Peretjatko (La Fille du 14 juillet, La Loi de la jungle), Paul Verhoeven (Elle), Alain Resnais, Benoît Jacquot ou Philippe Garrel.

cross

Un grand cirque conjugal

Si le titre de la pièce se termine par un tiret « GRANDE – », c'est qu'il s'agit, pour reprendre les termes de ses créateurs, d'un « spectacle à compléter ».

 

Des objets du quotidien sur la tête – de plus en plus lourds, d’un mannequin de cire à une machine à laver –, Vimala Pons exécute un très long strip-tease. Dans le même temps, son acolyte tombe sans cesse d’un toboggan géant. Les deux personnages s’accrochent à ce qu’ils veulent quitter : les objets, mais aussi leur amour.

 

Au croisement du cirque traditionnel, de la performance et du théâtre contemporain, GRANDE – passe en revue tous les moments de la dissolution d’un couple.

cross

Littéralité et art de la chute

Écrite à quatre mains par Vimala Pons et Tsirihaka Harrivel, la pièce est née d'une réflexion autour de l’interdiction faite au cirque à ses débuts, sous Napoléon III, de prononcer le moindre mot sur scène. GRANDE – a pour devise : « Dire ce qu’on fait et faire ce qu’on dit. »

 

Le spectacle passe littéralement en revue tout ce à quoi l’on se raccroche : un mât, un fil, un sentiment. La recherche de l’équilibre est sans cesse mise en péril par le port d’objets de plus en plus pesants.

 

L’art circassien de la chute est poussé à l’extrême, dans une répétition infernale. Jusqu’à ce que Tsirihaka Harrivel tombe véritablement sur scène en octobre 2017 : le spectacle dut être interrompu un temps.

cross

De Rome à Beyrouth

De nos jours (Notes on the Circus) avait été joué en Belgique, en Suisse et en Italie entre 2012 et 2014.

 

Pour la création de leur palpitant barnum conjugal GRANDE –, Vimala Pons et Tsirihaka Harrivel ont travaillé en résidence à la Villa Médicis à Rome, à l’Institut français de Beyrouth au Liban, à La Brèche (Pôle national des arts du cirque de Cherbourg-Octeville en Basse-Normandie), et au Centquatre, à Paris. Le spectacle a déjà été joué en France, en Belgique (Bruxelles), en Italie (Rome) et en Allemagne (Sarrebrück).

 

Vimala Pons est en parallèle à l’affiche de Elle de Paul Verhoeven – Golden Globe 2017 du meilleur film étranger.

cross
L'Institut français et le projet

GRANDE – bénéficie du soutien de l’Institut français pour une tournée en Europe en octobre 2018 dans le cadre d’une convention avec la Ville de Paris.

 

L’Institut français s’associe à 21 collectivités territoriales pour le développement des échanges artistiques internationaux.