d'oeuvrescross
Grotta profunda, by Pauline Curnier-Jardin

#12

Oeuvre

1 min

Grotta profunda, de Pauline Curnier-Jardin

Avec l'installation Grotta profunda, Pauline Curnier-Jardin revisite de manière viscérale et décalée les visions de sainte Bernadette de Lourdes. Voyage dans une grotte mystique.

© Venice Biennale. Photo by Andrea Havezù
cross

Une artiste à l'univers truculent

Plasticienne française née en 1980 à Marseille, Pauline Curnier-Jardin s'est installée aux Pays-Bas, après des études à l'École nationale supérieure d’arts de Paris-Cergy et à l'École nationale supérieure des arts décoratifs de Paris. 

 

Spécialisée dans les arts visuels, Pauline Curnier-Jardin crée principalement des films à l'univers truculent, où la parodie et l'exaltation des corps sont les maîtres-mots. 

 

Sa première exposition personnelle, « The Entertaining of the Shy », s'est tenue en 2007 au Musée de la ville de Rauma en Finlande. Depuis, l'artiste enchaîne les expositions à travers le globe.

cross

L'extase de sainte Bernadette

Le visiteur pénètre dans Grotta profunda par une porte en forme de grosse main de femme monstrueuse. À l'intérieur de la grotte, tout est rose, mou et enveloppant, semblable à l'intérieur d'un organe vivant. 

 

Dans cet espace à la chaleur inquiétante, un film projette les visions de sainte Bernadette (interprétée par Simon Fravega), célèbre pour l'apparition que lui aurait fait la Vierge dans la grotte de Massabielle à Lourdes. 

 

Au travers des images chimériques de cette installation, l'artiste met en scène le rite initiatique de la sainte, sur fond d'extase et de féminisme néo-païen.

cross

De Bâle à Toulouse

Grotta profunda a été créé en 2011 pour le festival du Printemps de septembre à Toulouse. 

 

Un an auparavant, Pauline Curnier-Jardin avait découvert, à la foire Art Basel en Suisse, un film documentaire d'Aurélien Froment sur l'histoire du papier à Bâle. 

 

Inspirée par cette correspondance entre l'œuvre et le lieu, l'artiste avait alors décidé de travailler sur une œuvre qui s'ancrerait dans le territoire régional en dévoilant un peu de son passé. Son choix s'est rapidement arrêté sur l'histoire de sainte Bernadette à Lourdes, haut lieu de pèlerinage pour les chrétiens du monde entier.

cross

Sous les projecteurs de Venise

Grotta profunda de Pauline Curnier-Jardin a été présentée dans le cadre de la 57e édition de la Biennale de Venise 2017, « Viva Arte Viva ». Le commissariat de cette exposition avait été confié à la curatrice française Christine Macel et mettait à l'honneur l'art vivant. 

 

Grotta profunda était exposée dans le Pavillon dionysiaque, l'un des neufs chapitres du parcours consacré à la mythologie, à la transe et au chamanisme. La participation à cet événement, l'un des plus importants et des plus médiatisés du monde de l'art, a offert à l'œuvre une forte visibilité sur la scène internationale.

cross
L'Institut français et le projet

Grotta profunda est présentée lors de la 57e Biennale internationale d’art de Venise en 2017.

 

Le Pavillon français des biennales internationales d’art et d’architecture de Venise est mis en œuvre par l’Institut français.