d'oeuvrescross
 Hilda, de Marie Ndiaye
Livre

#164

Oeuvre

1 min

Hilda, de Marie Ndiaye

Hilda aborde le thème de l'esclavagisme moderne à travers la relation cruelle qu'entretient Madame Lemarchand avec son employée de maison, Hilda. Une pièce de théâtre bouleversante et dérangeante.

© Les Éditions de Minuit
cross

Une auteure précoce

Née en 1967 dans le Loiret, de mère française et de père sénégalais, Marie NDiaye réside aujourd'hui en Allemagne, à Berlin.

 

L’auteure commence à écrire dès l'âge de 12 ans. Son premier roman, Quant au riche avenir, est publié alors qu'elle en a tout juste 17 ans, en 1985.

 

Marie NDiaye a écrit à ce jour 16 romans et recueils de nouvelles, portant principalement sur le thème de la famille, dont Rosie Carpe, qui a remporté le prix Femina en 2001 et Trois femmes puissantes, récompensé par le prix Goncourt en 2009. Elle est également auteure pour le théâtre et compte à son actif neuf pièces, dont Papa doit manger (2003), qui figure au répertoire de la Comédie-Française.

 

cross

Une employée absente

Publiée en 1999, Hilda aborde le thème du rapport difficile et pervers entre maître et serviteur. La pièce met en scène trois personnages : Madame Lemarchand, une maîtresse de maison bourgeoise, Hilda, son employée à qui elle confie la charge de son intérieur et de ses enfants, et Franck, le père de famille.

 

Hilda n'a pas le droit à la parole, seuls les époux Lemarchand se donnent la réplique sur le sort de l'employée, qui n'existe qu'à travers ses patrons et se trouve dépossédée de toute humanité.

cross

Des inspirations réalistes

Hilda est au départ une pièce radiophonique écrite pour Radio France.

 

Marie Ndiaye admet volontiers marcher dans les pas de Franz Kafka, de William Faulkner ou encore de Paul Bowles.

 

L'auteure s'intéresse ici au huis clos et à la famille – deux univers qu'elle traite comme des lieux de perdition, de tension et de destruction –  et au vampirisme, à travers le personnage de Madame Lemarchand, un être qui « suce le sang » de son employée Hilda.

cross

Un écho international

Marie NDiaye est une écrivaine de renommée internationale, et chacun de ses livres a été publié à travers le monde. Hilda ne fait pas exception puisque la pièce a été traduite en portugais, grec, espagnol, tchèque, italien, russe, anglais et allemand.

 

Après avoir été jouée en France, notamment au Théâtre du Rond-Point à Paris, Hilda est pour la première fois interprétée en anglais au théâtre Zeum à San Francisco en 2005, puis au théâtre 59E59 à New York et au Studio Theatre à Washington DC la même année. Elle a été produite par le Conservatoire du théâtre américain et mise en scène par le directeur artistique Carey Perloff.

cross
L'Institut français et le projet

Hilda a été traduit en portugais avec le soutien de l'Institut français.

Par ses programmes d'appui à la traduction, l'Institut français participe à la diffusion de la littérature de langue française dans le monde entier. 

 

 En savoir + sur les programmes d'appui à la traduction.