d'oeuvrescross
I Am Not a Witch, de Rungano Nyoni

#10

Oeuvre

1 min

I Am Not a Witch, de Rungano Nyoni

I Am Not a Witch est le premier long-métrage de la très prometteuse Rungano Nyoni. Née en Zambie, la cinéaste y tourne une fable poétique et drôle sur l'enfance bafouée de Shula, accusée de sorcellerie.

© Pyramide Films
cross

Une réalisatrice de talent

Née en Zambie en 1982, Rungano Nyoni a grandi en Grande-Bretagne. Après une formation d'actrice à l'University of Arts de Londres, elle se lance dans la réalisation de plusieurs courts-métrages sélectionnés dans de nombreux festivals. Parmi eux, on peut citer Mwansa The Great, récompensé par plus d’une vingtaine de prix, ou encore The Mass of Men (2012), co-écrit avec Gabriel Gauchet, Léopard d'or du Festival de Locarno en 2012. 

 

Forte de ces succès, Rungano Nyoni a intégré en 2014 l’édition Nordic de la Factory de la Quinzaine des réalisateurs, programme visant à faire émerger des talents sur la scène internationale. Elle y a travaillé avec le Finlandais Hamy Ramezan sur Listen, nommé aux Oscars la même année.

cross

Un conte africain moderne

Inspiré de la fable La Chèvre de Monsieur Seguin d'Alphonse Daudet, I Am Not a Witch est un conte moderne. Dans une Zambie tiraillée entre mondialisation et croyances ancestrales, la petite Shula est accusée de sorcellerie par les habitants de son village. Elle se retrouve alors confrontée à un choix impossible : rester humaine mais prisonnière dans un camp pour sorcières, ou devenir une chèvre et vivre libre.

 

Jouant sur le répertoire de l'absurde, typique des productions africaines locales, Rungano Nyoni met en scène des situations dont le cocasse vient souligner de réels dysfonctionnements au sein de la société.

cross

Une découverte inattendue

La magie d'I Am Not a Witch opère en grande partie grâce à la présence envoûtante de Shula, remarquablement interprétée par Margaret Mulubwa, jeune actrice qui aurait pu ne jamais faire partie du casting. C'est lors de repérages dans une péninsule du nord de la Zambie que Margaret est prise en photo, par hasard, simplement parce qu'elle se trouvait là.

 

En découvrant les images, Rungano Nyoni l'imagine dans le rôle de son héroïne. C'est après des auditions peu concluantes à Lusaka, capitale de la Zambie, où sera tourné le film, que Rungano Niony décide de retrouver Margaret pour lui confier le rôle.

cross

Des acteurs amateurs et de l'improvisation

Avec I Am Not a Witch, Rungano Nyoni relève un pari audacieux, celui de ne tourner qu'avec des acteurs zambiens non professionnels. 

 

Un double challenge pour la réalisatrice qui a dû composer avec le manque d'expérience et s'adapter aux méthodes de travail de chacun. Faisant preuve de créativité dans sa manière de diriger, Nyoni a organisé les répétitions sans scénario, à partir de scènes d'improvisation. Une méthode qui a permis de préserver l'authenticité du jeu des acteurs en leur offrant une grande liberté. 

 

Un pari réussi puisque le film a été présenté lors de la Quinzaine des réalisateurs à Cannes et qu'il a clôturé le festival de Toronto, au Canada, en 2017.

I Am Not a Witch, by Rungano Nyoni
cross
L'Institut français et le projet

I Am Not a Witch a été soutenu en 2016 dans le cadre de l’Aide aux cinémas du monde.

 

Ce programme de l’Institut français apporte son soutien à des cinéastes étrangers sur des projets de films en coproduction avec la France, qu’il s’agisse de longs métrages de fiction, d’animation ou de documentaires de création.