d'oeuvrescross
Krisis, un film d’Élisabeth Caravella
Krisis, un film d’Élisabeth Caravella
Numérique

#415

Oeuvre

5 min

Krisis, un film d’Élisabeth Caravella

Krisis, de la réalisatrice et plasticienne Élisabeth Caravella, est un court-métrage qui nous plonge dans un univers ubuesque, à mi-chemin entre la VR et les jeux vidéo de tir.

© DR
cross

Détournements

Artiste et cinéaste, Élisabeth Caravella s’est formée aux Arts Décoratifs de Paris et au Fresnoy, avec la vidéo comme support de prédilection. En 2009, avec Anonymous Call, elle expérimente avec le logiciel Photoshop pour créer une histoire policière. C’est le début d’une série de films où les logiciels eux-mêmes deviennent le support de fictions qui mobilisent volontiers l’humour et le sens de l’absurde. Le détournement des outils technologiques devient alors central dans le travail de l’artiste. Dans Howto (2014), c’est un tutoriel destiné à nous apprendre à écrire un texte en 3d qui dérape. Dans son dernier film, Krisis, on découvre enfin une jeune femme coincée dans un programme de relaxation en VR qui se révèle défaillant. 

cross

Monde virtuel

Krisis s’apparente à un machinima : un film réalisé dans le moteur d’un jeu vidéo. Élisabeth Caravella s’inspire ici à la fois du dispositif de la VR, et du genre du first-person-shooter (jeu de tir à la première personne). Le court-métrage, d’une durée d’une trentaine de minutes, nous met aux prises avec une jeune femme qui a enfilé son casque pour lancer un programme de relaxation. Un projet qui tourne rapidement court, quand un jeu de tir « fusionne » par erreur avec le premier logiciel. C’est le début d’une errance dans un monde disloqué, entrecoupée de conversations téléphoniques improbables. Une expérience que la réalisatrice décrit comme « une sorte d’Alice au pays de la réalité virtuelle ».      

cross

Les défis de la VR

Krisis est un projet à mi-chemin entre le cinéma et le jeu vidéo, qui a été conçu avec les outils propres à la création d’univers interactifs en 3d. Élisabeth Caravella s’est ici associée au développeur Jonas Mølgaard pour créer, à l’aide du moteur de jeu Unreal Engine, un vaste décor accessible par l’intermédiaire d’un casque en VR. Pendant le tournage, la réalisatrice a cependant rencontré plusieurs problèmes, et notamment l’impossibilité de récupérer les prises de vue en qualité suffisante. Il a donc fallu exporter les données du tournage pour recréer le film dans un autre logiciel, qui a joué les animations et les déplacements du personnage comme une partition écrite au préalable. 

cross

Fusion des genres

Bénéficiant d’un soutien du Dicréam (CNC), Krisis est un objet hybride, truffé de références à l’univers des jeux vidéo. On y retrouve ainsi les forêts de Call of Duty, les hangars de Counter Strike, ou encore d’étranges bots agressifs qui évoquent les personnages de la série Halo. Le court métrage est également parcouru d’échos, plus subtils, à des jeux expérimentaux, comme The Stanley Parable, qui interrogeait la notion d’interactivité et de liberté dans les jeux vidéo. De la même façon, la protagoniste de Krisis évolue dans des décors de théâtre et des labyrinthes qui forment une réalité seconde, presque ubuesque, où différents médiums et différentes réalités se parasitent.   

cross
L'Institut français et l'oeuvre

Le film Krisis est présenté dans l'exposition Escape, voyage au coeur des cultures numériques. 

 

Initiée par l’Institut français, l’exposition Escape, voyage au cœur des cultures numériques sera présentée dans les établissements du réseau culturel (Instituts français, Alliances françaises…) ou des établissements et événements partenaires (lieux culturels, foires, salons…), à compter de novembre 2021.

Les membres du réseau diplomatique trouveront les informations pour programmer cette exposition ici