d'oeuvrescross
La Grande Histoire du dessin sans fin, d’Elly Oldman
Numérique

#324

Oeuvre

2 min

La Grande Histoire du dessin sans fin, d’Elly Oldman

Son histoire commence par un confinement qui, de fil en aiguille, la pousse à dessiner. Devenue illustratrice à 29 ans, Elly Oldman expose son œuvre maîtresse et tentaculaire, La Grande Histoire du dessin sans fin, aussi bien sur Instagram que sous forme d’exposition en réalité augmentée. Un travail dont la dimension écologique s’adresse à tous. 

© Elly Oldman
cross

Crayon autodidacte

En 2016, après une crise d’épilepsie qui entraîne une perte partielle de sensibilité dans son corps, Loona – qui a pris le pseudonyme d’Elly Oldman – décide d’entamer une rééducation par le dessin. Elle se force d’abord à tracer des lignes les plus droites possible, avant de prendre ces premiers efforts à contre-pied et de s’adonner à un tracé plus libre. Découvre un vrai plaisir à dessiner, elle devient illustratrice. 

Début 2017, son projet La Grande Histoire du dessin sans fin se fait remarquer sur Instagram, dont la grille s’étend à l’infini… comme son dessin. La jeune Rennaise participe depuis à de nombreuses collaborations multi formats et à diverses expositions. 

cross

Une histoire sans fin

La Grande Histoire du dessin sans fin est un conte d’aventure loufoque et quasi philosophique. Alors qu’une petite fille et son robot jouent dans leur jardin, un bocal tombe du ciel. À l’intérieur, une petite chèvre en costume leur apprend qu’un drame écologique est en train de se dérouler. Des mondes parallèles s’effondrent en cascade ; ce qui est fait pour réparer l’un menace d’en faire disparaître d’autres… 

cross

Instagram et réalité virtuelle

Conçue pour une publication sur Instagram, la première version de La Grande Histoire du dessin sans fin tenait en 200 posts, totalisant 13 mètres de long sur 63 centimètres de large. « J’ai trouvé que le format était adapté pour faire un grand dessin sans jamais le terminer. », explique l’auteure.

Quand le festival rennais Maintenant, consacré aux arts, musiques et nouvelles technologies, propose à Elly Oldman de participer à son édition 2019, l’illustratrice repense le format de son œuvre pour la rendre exposable. Accompagnée par l’association Electronik, elle développe une fresque en réalité augmentée de 12 m2.

cross

Exposer léger

Avec ses 20 000 followers sur Instagram, Elly Oldman a su fédérer une communauté sensible à sa démarche à la fois artistique et politique, avec un message écologique universel, capable de s’adresser à tous les publics. Suite à uneconférence Tedx et une campagne de financement participatif, presse et télévisionont salué la démarche de l’artiste, qui élargit peu à peu son audience. Elle travaille aujourd’hui avec le producteur Electronik, la société rennaise spécialisée en création numérique Artefacto, et collabore pour ses vidéos avec le collectif & friends.

cross
L'Institut français et le projet

La Grande Histoire du dessin sans fin d'Elly Oldman est présentée dans le cadre de « Machines à bulles », exposition produite par l'Institut français et dédiée à la bande dessinée innovante.

 

L’exposition « Machines à Bulles » met en valeur les formes innovantes de bandes dessinées, à travers 24 œuvres illustrant les nouvelles expériences de lecture offertes par le numérique.

En savoir + sur l'exposition Machines à bulles