d'oeuvrescross
La République et le cochon, de Pierre Birnbaum
Livre

#271

Oeuvre

2 min

La République et le cochon, de Pierre Birnbaum

En interrogeant la symbolique de la table partagée dans l'histoire de France, Pierre Birnbaum propose un regard acéré sur la façon dont la République considère les différences religieuses et plaide pour une laïcité ouverte.

© Seuil
cross

De la sociologie à l'histoire

L'enfance de Pierre Birnbaum, caché par une famille du village d'Omex sous le régime de Vichy, joue un rôle capital dans son parcours. Diplômé de droit, il s'affirme d'abord comme un sociologue de l'État régalien, avec des ouvrages comme La Logique de l'État (1982).

 

La rupture intervient à la fin des années 1980 avec Un mythe politique : la « République juive » (1988) puis Les Fous de la République (1992) où il revient à ses origines pour écrire avec précision l'histoire des Juifs de France. Dès lors, ce champ de recherche domine son œuvre. La République et le cochon, paru en 2014, s'inscrit dans cette filiation.

cross

À table, citoyens !

Depuis la période des Lumières, la France semble nourrir une passion pour le cochon. Il est partout – à nos tables, en littérature ou en politique – et cache, en filigrane, une question : faut-il manger les mêmes plats pour être un bon citoyen ?

 

Fruit d'un travail documenté et vivifiant, La République et le cochon montre comment la question de la consommation de viande traverse les âges, cristallisant les tensions autour du religieux et de la citoyenneté.

 

Pierre Birnbaum y invite son lecteur à abandonner une vision restrictive de la nation pour tendre vers une laïcité ouverte à l'autre.

cross

Un essai pour apaiser

Au début des années 2010, la France est agitée par une série de polémiques autour des nourritures halal et casher. Le débat atteint un point culminant lors de l'élection présidentielle de 2012 avec l'organisation, par l'extrême droite et certaines associations laïques, d'« apéritifs saucisson/pinard ».

 

Ce contexte tumultueux incite Pierre Birnbaum à se pencher sur la symbolique du cochon dans l'histoire de France, afin d'offrir un éclairage original sur le sujet et d'apaiser les tensions communautaires.

cross

L'ami américain

L'aura internationale de Pierre Birnbaum tient beaucoup à son attirance pour les États-Unis, pays auquel il consacra sa thèse (« La structuration du pouvoir aux États-Unis », soutenue en 1966) et un ouvrage fondateur Les deux maisons : les Juifs, l'État et les deux Républiques (2012). Ce travail reconnu lui permet d'enseigner à Columbia puis à New York University, pendant près de 10 ans, et fait résonner sa pensée au-delà des frontières.

cross
L'Institut français et le projet

La République et le cochon, de Pierre Birnbaum a été traduit en japonais avec le soutien de l'Institut français.

Par ses programmes d'appui à la publication, l'Institut français participe à la diffusion des sciences humaines de langue française dans le monde entier.  En savoir + sur les programmes d'appui à la publication