d'oeuvrescross
Le Miracle du Saint Inconnu, d’Alaa Eddine Aljem
Cinéma

#272

Oeuvre

2 min

Le Miracle du Saint Inconnu, d’Alaa Eddine Aljem

Sorti le 1er janvier en France, Le Miracle du Saint Inconnu est le premier long-métrage d'Alaa Eddine Aljem. Usant des ressorts de la comédie burlesque pour aborder le thème de la croyance au Maroc, le réalisateur nous conte les déboires d’un voleur désirant récupérer son butin caché il y a 10 ans et enfoui depuis sous un mausolée.

© DR
cross

L’amour des origines

Né à Rabat au Maroc, Alaa Eddine Aljem étudie le cinéma à Marrakech, puis s’envole pour la Belgique pour finir ses études à Bruxelles. Il fait ses premiers pas dans l’audiovisuel comme consultant scénario, assistant réalisateur puis directeur de production.

 

À partir de 2008, il produit une série de courts-métrages ayant pour thème la société maghrébine. Une dizaine d’années plus tard, son passage au long-métrage est couronné de succès : Le Miracle du Saint Inconnu est célébré dès sa sortie en 2019 au Festival de Cannes.

cross

Une grande désillusion

Sorti de prison après 10 ans de détention, le voleur du Miracle de Saint Inconnu décide de déterrer le butin qu’il avait enfoui dans le désert. Quelle n’est pas sa surprise lorsqu’il découvre que, entre-temps, un lieu de pèlerinage a été bâti au-dessus de sa cachette.

 

Bien décidé à récupérer ses ors, le malfrat sans prénom décide de s’installer dans le hameau voisin et d’attendre le moment opportun pour exhumer son larcin. Malheureusement pour lui, non seulement le mausolée en l’honneur du « saint inconnu » est bien gardé, mais il devient rapidement l’objet de convoitise de plusieurs figures du village.

cross

Un microcosme du Maroc

« Le lieu où se déroule le film est à la croisée des traditions et de la modernité - une situation transposable au Maroc en général », souligne Alaa Eddine Aljem.

 

Tourné à Marrakech dans un petit hameau résistant encore aux logiques des grandes villes, Le Miracle du Saint Inconnu dépeint affectueusement le poids des coutumes. Avec un humour décalé qui ne verse jamais dans la moquerie, le film illustre les conflits du village, entre souci spirituel et quête pragmatique du bénéfice.

cross

Un conte convaincant

Salué comme une fable originale et moderne brossant un portrait attendri du Maroc, Le Miracle du Saint Inconnu a été présenté à la Semaine de la critique et inscrit en compétition pour la Caméra d’or du Festival de Cannes 2019.

cross
L'Institut français et le film

En 2016 le film Le Miracle du Saint Inconnu d’Alaa Eddine Aljem a bénéficié du soutien de l’Aide aux cinémas du monde. En savoir plus sur l’Aide aux cinémas du monde

 

Alaa Eddine Aljem a également participé à la Fabrique cinéma en 2016. La Fabrique Cinéma de l’Institut français est un programme favorisant l’émergence de la jeune création des pays du sud sur le marché international, conçu par l’Institut français en étroite collaboration avec le Festival de Cannes. En savoir + sur la Fabrique Cinéma