d'oeuvrescross
Le Mystère Picasso, d'Henri-George Clouzot
Cinéma

#72

Oeuvre

1 min

Le Mystère Picasso, d'Henri-George Clouzot

L'un est un monstre du cinéma français, l'autre l'un des plus grands peintres de l'histoire. Dans un documentaire qui flirte avec la fiction, Clouzot et Picasso dévoilent leur amitié et leur amour de l'art.

© Musée Gaumont
cross

L'œuvre de Clouzot

Henri-Georges Clouzot est considéré comme l'un des plus grands cinéastes français. Décrit comme un réalisateur extrêmement exigeant avec ses acteurs, comme un misanthrope attiré par les perversions humaines, ses longs-métrages (Le Corbeau, Le Salaire de la peur, ou encore La Vérité) ont pour thématiques récurrentes la manipulation, la duperie et la trahison.

 

Avec Le Mystère Picasso, Clouzot s'éloigne de son registre habituel et réalise son premier – et unique – documentaire. À travers cette œuvre, il cherche à percer le mystère de la création artistique : « Pour savoir ce qu'il se passe dans la tête d'un peintre, il suffit de suivre sa main. »

cross

Une image vaut mille mots

Clouzot explique dans une interview en 1970 : « Quand la caméra a son mot à dire, je crois qu'il ne faut pas l'alourdir par du dialogue qui ne peut que distraire l'esprit des images ».

 

Cette réflexion est au centre du Mystère Picasso, tourné en 1955, où les rares interventions du réalisateur n'ont jamais pour objectif d'expliquer la démarche de Picasso. Clouzot prend le parti de simplement mettre la caméra devant la toile, réalisant des plans-séquences où les dessins et peintures du maître prennent forme en temps réel. Les images, hypnotisantes, passent avec subtilité du noir et blanc à la couleur, et rendent les mots inutiles.

cross

Un film dans le film

Le Mystère Picasso est plus qu'un documentaire au sens strict: il traite surtout du rapport que Picasso et Clouzot entretiennent avec la peinture – Clouzot en était amateur et peignait lui-même durant son temps libre – et de la relation qui les unit l'un à l'autre.

 

Jouant sur la mise en abyme, Clouzot se met en scène avec ses techniciens. Lorsqu'il s'adresse à Picasso, il ne lui demande pas de parler de son travail, mais le prévient simplement du temps qu'il lui reste pour finir son dessin.

 

Le film est réalisé sous nos yeux. Les échanges des deux artistes, sous des apparences banales, révèlent toute l'intimité qu'ils partagent.

cross

Un essai encensé

 

À sa sortie, Le Mystère Picasso est salué par la critique. Il reçoit en 1956 le Prix spécial du jury au Festival de Cannes à l'unanimité.

 

Le réalisateur confiera qu'Hollywood lui fit beaucoup de propositions tout au long de sa carrière. Des offres qu'il a toujours refusées, estimant qu'il bénéficiait en France d'une liberté créative trop précieuse.

The Mystery of Picasso (“Le Mystère Picasso”), by Henri-George Clouzot
cross
L'Institut français et le projet

Le Mystère Picasso (1956) est diffusé à l'international par l'Institut français au sein du cycle « Grands classiques restaurés ».

 

L’Institut français propose un catalogue de plus de 2 500 titres permettant au réseau culturel et à ses partenaires de diffuser des films français dans le monde.

 

En savoir + sur le catalogue cinéma.