d'oeuvrescross
Les Bonnes Manières, de Juliana Rojas et Marco Dutra
Cinéma

#17

Oeuvre

1 min

Les Bonnes Manières, de Juliana Rojas et Marco Dutra

Les Bonnes Manières est un film mêlant fantastique et horreur sur fond de lutte des classes. La relation entre Ana, qui est enceinte, et Clara, son employée, y est dépeinte de façon cauchemardesque.

© Good Fortune Films
cross

Un duo de réalisateurs brésiliens

Réalisateurs brésiliens, Juliana Rojas et Marco Dutra ont tous deux suivi des études cinématographiques à l'université de São Paulo. Ils collaborent ensemble depuis 2005, d'abord sur des courts-métrages, Le Drap blanc (2005) et Un rameau (2007), puis réalisent leur premier long-métrage, Travailler fatigue en 2011. Leur second long-métrage, Les Bonnes manières, est sorti en France en mars 2018.

 

Juliana Rojas a également réalisé la comédie musicale Sinfonia da Necrópole (2014) et été auteure sur des séries telles que 3% pour Netflix. Marco Dutra a, quant à lui, réalisé les longs-métrages Quando Eu Era Vivo (2014) et A Voz da Silencio (2016).

cross

Un conte fantastique

Film fantastique, Les Bonnes Manières est écrit à la manière d'un conte de fées cruel. Tout commence lorsque Ana, femme riche et mystérieuse, tombe enceinte de son premier enfant. Pour l'aider au quotidien et s'occuper de l'enfant à naître, elle engage Clara, une infirmière de la banlieue de São Paulo.

 

Le climat se révèle inquiétant dès lors qu'Ana est prise de crises de somnambulisme et s'imagine porter un enfant monstrueux. Une projection qui devient réalité puisque l'enfant, en naissant, emporte la vie de sa mère et est adopté par Clara. Que va-t-il advenir de sa monstruosité ?

cross

Une atmosphère glaçante

Juliana Rojas et Marco Dutra ont souhaité que leur film Les Bonnes manières soit empreint de fantastique et de chimérique, tant sur le fond que sur la forme. Pour créer cette ambiance de conte de fées de l'horreur, le duo de réalisateurs s'est ainsi inspiré de films de Disney tels que Bambi, Blanche-Neige et Dumbo, qui font appel au fantastique pour aborder les thèmes de l'envie ou de la solitude.

 

Pour compléter cette démarche, le chef décorateur Fernando Zuccolotto a imaginé un univers très stylisé, dont l'inspiration provient de films comme Le Narcisse noir de Powell et Pressurer, et Pas de printemps pour Marnie d'Alfred Hitchcock.

cross

Un film récompensé

Le film Les Bonnes manières a remporté de nombreux prix internationaux, tels que le Prix spécial du jury au Festival international du film de Locarno, en Suisse (2017), le Prix du meilleur film fantastique latino-américain au Festival de Rio au Brésil (2017), quatre prix dont celui du meilleur film au Sitges Film Festival en Espagne (2017), la mention spéciale du jury au Fantastic Fest à Austin (États-Unis, 2017).

 

Le film a également reçu le Prix de la meilleure image au BFI London Film Festival britannique (2017), la mention spéciale du jury au Janela Internacional de Cinema à Recife (Brésil, 2017) et le Prix du meilleur film fantastique au festival Blood Window de Ventana Sur, à Buenos Aires, en Argentine.

Good Manners (“As Boas Maneiras”), by Juliana Rojas and Marco Dutra
cross
L'Institut français et le projet

Les Bonnes Manières a été soutenu dans le cadre de l’Aide aux cinémas du monde en 2014.

 

Ce programme de l’Institut français apporte son soutien à des cinéastes étrangers sur des projets de films en coproduction avec la France, qu’il s’agisse de longs métrages de fiction, d’animation ou de documentaires de création.