d'oeuvrescross
Les Heures claires de la villa Savoye, de Jean-Philippe Delhomme et Jean-Marc Savoye
Architecture
Livre

#208

Oeuvre

2 min

Les Heures claires de la villa Savoye, de Jean-Philippe Delhomme et Jean-Marc Savoye

Les Heures claires de la villa Savoye revient sur les grandes heures du chef-d’œuvre de l’architecte Le Corbusier.

Les Heures claires de la villa Savoye, de Jean-Philippe Delhomme et Jean-Marc Savoye, éditions Les Quatre Chemins, 2015 © DR
cross

Une affaire de famille

Auteur, éditeur et créateur de plusieurs sites consacrés à la littérature, Jean-Marc Savoye a travaillé chez Gallimard. Il est le petit-fils de Pierre et Eugénie Savoye, commanditaires de la villa Savoye.

Jean-Philippe Delhomme est illustrateur et romancier. Né en 1959, il commence sa carrière au magazine musical français Rock & Folk et signe ensuite des illustrations pour différentes éditions internationales dont Vogue. Il se définit lui-même comme chroniqueur de la culture contemporaine.

cross

La villa Savoye

Construite à Poissy (Yvelines, France) entre 1929 et 1931, la villa Savoye est signée par l’architecte suisse Charles-Edouard Jeanneret-Gris, plus connu sous le pseudonyme de Le Corbusier (1887-1965). Commandé par Pierre et Eugénie Savoye, l’édifice est à la fois pensé comme une résidence secondaire et comme un manifeste architectural répondant à “tous les besoins fonctionnels”. Le couple avait surnommé leur maison “Les Heures Claires” tandis que Le Corbusier y voyait une “machine à habiter”.

Le livre de Jean-Philippe Delhomme et Jean-Marc Savoye raconte la genèse de ce projet, nous faisant revivre l’époque durant laquelle la maison fut habitée.

cross

Faire revivre le passé

À partir de souvenirs et de documents divers, et en l’absence d’archives familiales, Jean-Philippe Delhomme a reconstitué, à l’aide d’une quinzaine de planches illustrées, le destin de cette demeure. Occupée pendant la seconde guerre mondiale, transformée en exploitation agricole et sauvée de la démolition par la mobilisation d’architectes et le soutien d’André Malraux, la villa Savoye réalise les célèbres “cinq points de l’architecture moderne” (pilotis, toit-terrasse, plan libre, fenêtre en bandeau, façade libre…) formulés par Le Corbusier en 1927.

cross

Un prototype de l’architecture du XXe siècle

Plusieurs fois copiée dans le monde, et aujourd’hui visitée par 40 000 personnes par an, la villa Savoye fut longtemps laissée à l’abandon avant d’être restaurée par le ministère de la Culture à partir de 1963. Ouverte au public depuis 1997, elle a été classée au titre des monuments historiques du vivant de son architecte, et est inscrite depuis 2016, avec 16 autres œuvres de Le Corbusier, sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco.

cross
L'Institut français et l'œuvre

Les heures claires de la Villa Savoye, a été traduit en coréen (Corée du Sud), en 2018, avec le soutien de l'Institut français. Par ses programmes d'appui à la traduction, l'Institut français participe à la diffusion de la littérature de langue française dans le monde entier.

En savoir + sur les programmes d'appui à la traduction.