d'oeuvrescross
Minimum Mass, de Areito Echevarria et Raqi Syed
Numérique

#397

Oeuvre

2 min

Minimum Mass, de Areito Echevarria et Raqi Syed

Mimimum Mass est un film en VR réalisé par Areito Echeverria et Raqi Syed. Cette expérience interactive nous plonge dans l’histoire d’un couple qui affronte une série de fausses-couches, et qui en arrive à croire que ses enfants naissent dans une autre dimension.

© DR
cross

Effets visuels

Areito Echeverria et Raqi Syed ont débuté leur carrière dans le domaine des effets spéciaux pour le cinéma. Tandis que le premier fait ses armes dans plusieurs studios réputés, la seconde œuvre au sein de Disney sur des productions comme Bienvenue chez les Robinson ou Raiponce. Ils travailleront ensuite ensemble chez Weta Digital sur plusieurs films à très grand budget : Avatar, La Planète des Singes, ou encore Le Hobbit. En 2014, Areiro Echevarria remporte l’Oscar de la performance technique pour le rôle qu’il joue dans la mise au point d’une nouvelle technique d’effets spéciaux de pointe, le deep compositing. Aujourd’hui, le couple a quitté l’industrie du cinéma et enseigne à la Victoria University de Wellington, en Nouvelle-Zélande.    

cross

L’expérience du deuil

Minimum Mass est une expérience en VR qui raconte le deuil d’un couple confronté à plusieurs fausses couches successives. Les réalisateurs Areito Echeverria et Raqi Syed, qui s’inspirent de leur propre histoire, ont opté pour un rendu photoréaliste et une ambiance surréaliste, en tirant parti de leur savoir-faire dans le domaine des effets spéciaux. Le film explore ainsi le thème des trous noirs et du voyage entre les dimensions. L’utilisation de la VR permet aussi au spectateur, confronté à une série de saynètes en forme de dioramas, de s’approcher des personnages, ce qui favorise l’immersion et l’identification.   

cross

Terrain d’expérimentation

Minimum Mass a bénéficié d’une bourse d’écriture du Sundance Institute. C’est au cours d’un workshop d’écriture que les deux réalisateurs du film décident de raconter leur propre histoire, celle du deuil qu’ils sont en train de traverser à la suite d’une fausse couche. Spécialisés dans les effets spéciaux, ils choisissent de se confronter à la réalisation à travers un nouveau médium, la VR, et s’entourent pour cela de développeurs expérimentés. Confrontés pour la première fois au défi de l’interactivité, ils ont aussi accordé une attention particulière à la transmission des émotions. L’intégralité des scènes ont ainsi été jouées en motion capture par les deux acteurs qui incarnent le couple, Frankie Adams et Allan Henry.  

cross

Une co-production internationale

L’œuvre Minimum Mass, qui été accompagnée par la société de production Floréal Films, a également été soutenue par le Sundance Institute et par la Victoria University de Wellington. Cette co-production franco-néo-zélandaise a ensuite été cofinancée par le CNC et par la New Zealand Film Commission. Pendant l’intégralité du projet, les équipes ont travaillé à distance, et malgré la pandémie de Covid-19, le film a été sélectionné et primé dans plusieurs festivals prestigieux, comme celui d’Annecy, de Tribeca, et à la Mostra de Venise. Aujourd’hui, les réalisateurs Areito Echeverria et Raqi Syed envisagent une suite à Minimum Mass, et souhaitent continuer à explorer le médium de la VR.

cross
L'Institut français et l'oeuvre

Minimum Mass, de Areito Echevarria et Raqi Syed, est présenté sur Culturevr.fr, plateforme de l'Institut français qui dresse un panorama de l'innovation culturelle en matière de réalité virtuelle.