d'oeuvrescross
Mutmassungen (Conjectures), de Camille Dagen
Théâtre

#319

Oeuvre

2 min

Mutmassungen (Conjectures), de Camille Dagen

En adaptant en 2020 le roman d'Uwe Johnson, Conjectures sur Jakob (la frontière), Camille Dagen poursuit les expérimentations scéniques entamées avec sa compère Emma Depoid et la compagnie Animal Architecte.

 

© Sebastian Hoppe
cross

Un duo créatif

Après l'École Normale Supérieure, où elle fait de la philot et du théâtre, Camille Dagen poursuit ses études à l'école du Théâtre national de Strasbourg. C'est là, en 2014, qu'elle rencontre la scénographe Emma Depoid avec laquelle elle noue une relation à la fois amicale et artistique, et qui aboutit à la création de la compagnie Animal Architecte, en 2017. 

 

Au sein de ce collectif, où chacune a sa spécialité – la mise en scène et le jeu pour Camille, la scénographie pour Emma –, elles élaborent Durée d'exposition (2018). 

 

Ce spectacle hybride, subtil agrégat de performances où Racine et Céline Dion éclairent le mécanisme d'une séparation, ouvre la voie à deux nouvelles expérimentations : Bandes en 2019 et Mutmassungen (Conjectures) en 2020.

cross

Les fragments de Jakob

Le spectacle Mutmassungen (Conjectures) est l'adaptation d’un roman d’Uwe Johnson, Conjectures sur Jakob (la frontière), paru en 1959, enquête fragmentaire autour de la mort d'un cheminot à la lisière entre roman politique et œuvre d'avant-garde. 

Pour restituer toute la complexité d'un récit mêlant monologues intérieurs et éclats poétiques, Camille Dagen a choisi de s'appuyer sur le mot « Conjectures », dont la traduction allemande laisse apparaître la notion de « courage » (« mut »). 

cross

Intertextualité

Camille Dagen n’en est pas à sa première adaptation. Durée d'exposition, réflexion sur la rupture,avait pour socle scénographique et dramaturgique les instructions d'un manuel de photographie. Pour interroger avec exaltation le lien entre subversion et amitié, Bandes s’appuyait sur l'ouvrage historique de Greil Marcus, Lipstick Traces

Mutmassungen (Conjectures) prolonge cette démarche qui consiste à déployer sur scène la singularité d’une écriture, qu'elle soit littéraire, théâtrale, cinématographique ou historique.

 

cross

De la France à l'Allemagne

En 2018, Camille Dagen présente Durée d'exposition dans le cadre de Fast Forward, festival européen de jeunes metteurs en scène de Dresde. La pièce décroche à la fois le Prix du public et le Prix du jury – un prix qui comprend une invitation à revenir présenter une autre création lors d’une des saisons suivantes. C'est dans ce cadre qu'elle devait revenir en 2020 avec Mutmassungen (Conjectures).

cross
L'institut français et le projet

Dans le contexte de la pandémie du Coronavirus Covid-19, l’Institut français souhaite continuer à vous proposer des portraits, rencontres avec des créateurs de toutes origines, œuvres, portfolios. Nous espérons que ces pages vous apporteront une respiration dans un quotidien confiné.

 

Mutmassungen (Conjectures) de Camille Dagen est soutenu en 2020 par le programme Théâtre Export. 

Théâtre Export est un programme de coopération international créé en 2014 par l'Institut français avec le soutien du Ministère de la Culture et de la Communication. Il soutient les metteurs en scène français dans la réalisation d’une création théâtrale à l’étranger avec les acteurs permanents d’un théâtre ou en partenariat avec une compagnie ou un festival international.

En savoir + sur le programme Théâtre Export