d'oeuvrescross
Part(ie), de Daisuke Kosugi
Arts visuels

#194

Oeuvre

2 min

Part(ie), de Daisuke Kosugi

Avec sa performance Part(ie), Daisuke Kosugi nous replonge dans le script d'Hiroshima Mon Amour. En mettant en scène deux comédiens et un jeu de lumière, l’artiste évoque l'évanescence de la mémoire dans une situation de décalage culturel.

© Daisuke Kosugi
cross

Un créateur multimédia

Daisuke Kosugi, né à Tokyo il y a 35 ans, est diplômé de sciences politiques. Il a choisi de vivre en Norvège, pays dont il a la nationalité, pour y développer ses recherches artistiques et sa créativité. À travers ses performances, son cinéma, ses textes et ses sculptures, Daisuke Kosugi s’exprime sur des sujets qui le touchent particulièrement comme la nationalité, la question du genre, la liberté ou la mémoire. Avec Ina Hagen, artiste et auteure, il co-fonde en 2016 l’initiative Louise Dany à Oslo, un tiers-lieu artistique, dynamique et novateur.

cross

Les langues en exploration

La performance Part(ie) se base sur les versions anglaise et française du script de la scène d’ouverture du film Hiroshima Mon Amour d'Alain Resnais. Deux comédiens les récitent alternativement, se faisant écho ligne par ligne, alors qu’un point lumineux oscille sur la scène. Cette double lecture bilingue et simultanée crée alors un rythme particulier, quasi hypnotisant.

cross

Mémoire et EMDR

Daisuke Kosugi s'intéresse aux techniques de traitement psychothérapeutique des traumatismes. Avec Part(ie), il expérimente par la voix des interprètes et le mouvement continu du point lumineux, la « désensibilisation des mouvements oculaires et retraitement », plus connue sous l’acronyme EMDR. L’artiste rappelle ainsi la déperdition de mémoire dans le processus de translation culturelle. Une dégradation traduite symboliquement dans la mise en scène, mais aussi dans le sujet de la performance même : la fuite de la mémoire.

cross

Coproductions internationales

Part(ie) a été créée pour la manifestation Move 2019 au Centre Pompidou (Paris, France) le 31 mai 2019, avec le soutien de l’Office pour l’Art Contemporain de Norvège (OCA). Daisuke Kosugi présentera en octobre 2019 sa nouvelle création vidéo au Jeu de Paume (Paris, France) dans le cadre de Satellite 12, un programme conçu par Laura Herman en coproduction avec le  CAPC musée d'art contemporain de Bordeaux et du Museo Amparo de Puebla au Mexique.

cross
L'Institut français et l'œuvre

L’œuvre Parti(e) a été présentée en mai 2019 au centre Pompidou, dans le cadre du festival Move. En 2018, Daisuke Kosugi a été en résidence à la Cité internationale des Arts.

En savoir + sur la résidence à la Cité internationale des Arts.