d'oeuvrescross
Paul Sanchez est revenu
Cinéma

#174

Oeuvre

2 min

Paul Sanchez est revenu ! de Patricia Mazuy

Dans son dernier long-métrage sorti en juillet 2018, Patricia Mazuy nous plonge dans un thriller aux accents de farce noire dans lequel Marion, jeune gendarme de 25 ans, part en solitaire à la recherche de Paul Sanchez, un criminel disparu depuis 10 ans qui aurait été identifié dans le Var.

© DR
cross

D'HEC au cinéma d’auteur

Née en 1960, Patricia Mazuy fait des études à HEC puis se lance dans le cinéma après une rencontre décisive avec Agnès Varda dont elle deviendra la monteuse pour Sans toit ni Loi. Le premier long-métrage Peaux de Vaches, de Patricia Mazuy reconnu et salué par la critique, est nommé pour le César de la Meilleure première œuvre en 1990. En 30 ans de carrière, Patricia Mazuy a produit une œuvre exigeante faite de téléfilms, d’un documentaire et de cinq films d’auteur dont Paul Sanchez est revenu ! constitue le dernier opus.

cross

Lorsque le drame prête au sourire

Durant près de deux heures, le spectateur assiste à l’intrigante traque d’un homme, Paul Sanchez, qui dix ans auparavant,avait défrayé la chronique en assassinant sauvagement toute sa famille. Il avait depuis disparu et s’était volatilisé sans être inquiété par la justice.

S’ennuyant dans son quotidien monotone, Marion, jeune recrue de la gendarmerie locale, trés zélée et plutôt gaffeuse, se lance seule dans une poursuite rocambolesque après ce prétendu psychopathe et sanguinaire, incarné par un Laurent Laffite tout en ambiguïté.

cross

Un portrait du Var

Loin des panoramas chatoyants et du suspense insoutenable, Patricia Mazuy joue la carte de l’authenticité dans Paul Sanchez est revenu ! : la réalisatrice pose un regard sans fard sur le quotidien de la gendarmerie locale et n’hésite pas à représenter l’ennui un peu terne, voire morose, de la région méridionale aux alentours de Roquebrune-sur-Argens, dans le Var.

cross

À la croisée des styles

Inclassable, Paul Sanchez est revenu ! tire son originalité dans sa manière de faire coïncider des styles hétérogènes. Dans un exercice d’équilibriste, Patricia Mazuy se base sur la trame conventionnelle du thriller — le retour d’un criminel en cavale — pour évoluer vers une œuvre complexe, composée de monologues dramatiques, de duels dignes d’un western et de scènes de comédie noire.

Paul Sanchez est revenu !
cross
L'Institut français et le projet

Paul Sanchez est revenu ! est diffusé à l'international par l'Institut français.

L’Institut français propose un catalogue de plus de 2 400 films permettant au réseau culturel et à ses partenaires de diffuser des films français dans le monde.

En savoir + sur le catalogue cinéma.