d'oeuvrescross
Retour à Reims, de Didier Eribon, couverture

#275

Oeuvre

2 min

Retour à Reims, de Didier Eribon

Dans Retour à Reims, Didier Eribon signe un essai philosophique sur les « transfuges de classe » et étudie la notion d'ascenseur social entre milieu ouvrier et cercle intellectuel.

© DR
cross

Philosophe avant tout

Philosophe et sociologue français, Didier Eribon naît à Reims le 10 juillet 1953. Après des études de philosophie, il devient critique littéraire à Libération de 1979 à 1983 avant d'intégrer Le Nouvel Observateur.

 

En 1989, il consacre à Michel Foucault une biographie qui fait date et sera largement traduite à travers le monde, puis poursuit son étude de l'auteur dans Michel Foucault et ses contemporains en 1994. Orientant ses recherches sur la question homosexuelle, il rédige les Réflexions sur la question gay en 1999.

 

De 2009 à 2017, il est professeur à l'université de sciences humaines et sociales d'Amiens et enseigne également au sein des universités de Berkeley et de Cambridge.

cross

Analyse de l'identité sociale

Paru en 2009, Retour à Reims est un essai philosophique écrit par Didier Eribon après le décès de son père. Cette disparition le pousse à revenir dans sa ville natale, où il renoue avec son milieu ouvrier d'origine et un passé qu'il avait laissé derrière lui depuis trente ans.

 

Ce retour l'amène à analyser, par l'intermédiaire de son parcours personnel, l'identité sociale et l'itinéraire des « transfuges de classe ». L'auteur s'intéresse, dès lors, à sa propre famille sur trois générations mais aussi, plus spécifiquement, à une réflexion sur les classes populaires.

 

cross

La domination des extrêmes

Dans Retour à Reims, Didier Eribon évoque son parcours – enfant d'ouvrier devenu un intellectuel reconnu. Il convoque ce faisant Jean-Paul Sartre ou Michel Foucault et s’inspire directement de l'auto-analyse proposée par Pierre Bourdieu.

 

En retrouvant son milieu d'origine, le philosophe se questionne sur son changement de classe sociale et sur sa construction personnelle en réaction à une homophobie latente.

 

Au-delà de ces interrogations, il se penche également sur la montée des extrémismes et la poussée du vote Front national au sein des classes ouvrières.

cross

Un best-seller sociologique

Retour à Reims est la première partie d'un diptyque intitulé Le Cycle du retour, dont le deuxième volet, La Société comme verdict, paraît en 2013. Qualifié de « best-seller sociologique » par France Culture, l’essai s'est vendu à plus de 65 000 exemplaires. Il a notamment inspiré Edouard Louis qui a décidé d'écrire son roman En finir avec Eddy Bellegueule après avoir lu le texte de Didier Eribon.

 

Retour à Reims a été adapté au théâtre par le metteur en scène allemand Thomas Ostermeier dans une version anglaise et allemande en 2017, puis en France, à Paris au Théâtre de la Ville, en 2019.

cross
L'Institut français et le projet

Retour à Reims de Didier Eribon a été traduit en polonais et en portugais avec le soutien de l'Institut français.

 

Par ses programmes d'appui à la publication, l'Institut français participe à la diffusion des sciences humaines de langue française dans le monde entier. 

 

En savoir + sur les programmes d’appui à la publication