d'oeuvrescross
Studio Venezia, de Xavier Veilhan

#3

Oeuvre

1 min

Studio Venezia, de Xavier Veilhan

À la fois atelier d’artiste, studio d’enregistrement et espace d’exposition, Studio Venezia, présenté par Xavier Veilhan à la Biennale de Venise en 2017 fait fusionner arts visuels et musique.  

© Giacomo Cosua Veilhan / ADAGP, Paris, 2017
cross

Xavier Veilhan

Né en 1963, Xavier Veilhan se définit comme un artiste visuel. Son travail protéiforme décline sculptures, peintures, vidéos, photographies et installations. Ses sculptures monumentales d’animaux (un lion bleuté à Bordeaux, six chevaux tirant un carrosse à Metz) ou les statues à facettes des « starchitectes » d’aujourd’hui (Jean Nouvel, Norman Foster) modélisés avec la technique de captation 3D marient l’universalisme formel de la sculpture classique à la modernité des sujets et aux procédés high-tech.

 

L’artiste parisien privilégie le travail d’équipe dans son atelier, et Studio Venezia, présenté à la 57e Biennale Internationale de Venise, prolonge cette dimension collaborative.

 

cross

De l’atelier au studio

Jouant sur le double sens de studio en italien et en anglais – à la fois studio d’enregistrement et studio de l’artiste –, Studio Venezia est une installation immersive qui a transformé le Pavillon français de la Biennale en sculpture-studio d’enregistrement.

 

Pendant sept mois, des musiciens de tous horizons ont été invités à prendre possession du lieu, à y jouer et à enregistrer leurs compositions, individuellement ou à travers des collaborations, comme Brian Eno, Sébastien Tellier, Christophe Chassol, Thurston Moore, Éliane Radigue, Nicolas Godin, Zombie, Flavien Berger, Zeena Parkins, etc. 

 

Le public pouvait déambuler et observer cette création « in situ », moins spectateur que témoin privilégié d’un matériel sonore en formation.

cross

Le processus exposé

Pour installer Studio Venezia à Venise, il a fallu entièrement remodeler l’intérieur du Pavillon français avec des plaques de bois et de tissus, en une agglomération de modules cubistes et de pièges acoustiques évoquant le Merzbau de Kurt Schwitters.

 

Dans cette matrice opérant une fusion entre arts visuels et musique, des instruments ont été disposés ou sculptés dans l’espace – piano, batterie, ondes Marthenot, guitares électriques ou thérémine –, et mis à la disposition des musiciens. Eux-mêmes étaient assistés par des ingénieurs du son, et tout le processus de création (composition, répétitions, enregistrement) exposé aux regards.

cross

Un studio en tournée

Pour permettre aux visiteurs du monde entier de prolonger et d’enrichir leur expérience, un site web a été créé pour diffuser en direct le flux sonore du Studio Venezia.

 

Conçu comme la première étape d’une itinérance internationale, cet environnement est destiné à voyager et deviendra Studio Buenos Aires, puis Studio Lisboa. C’est sans doute la première fois qu’un studio d’enregistrement partira en tournée !

cross
L'Institut français et le projet

Avec Studio Venezia, Xavier Veilhan a représenté la France à la Biennale internationale d’art de Venise en 2017.

Le Pavillon français des Biennales internationales d’art et d’architecture de Venise est mis en œuvre par l’Institut français.

Xavier Veillant avait également, en 1995, été lauréat de la Villa Kujoyama, résidence d’artistes au Japon soutenue par l'Institut français.

Du 10 janvier au 15 février 2019, Xavier Veilhan présente 20 nouvelles œuvres en Corée, à Séoul, dans le cadre d’une exposition personnelle au 313 Art Project.