d'oeuvrescross
Sur le jadis, de Pascal Quignard
Livre

#143

Oeuvre

1 min

Sur le jadis, de Pascal Quignard

Dans Sur le jadis, Pascal Quignard mêle les genres pour entraîner le lecteur au gré de ses souvenirs et de ses réflexions sur le sens et la valeur du passé.

 

© Grasset
cross

Un explorateur de la forme

Né en 1948, Pascal Quignard est l'un des auteurs français les plus prolifiques. Le milieu littéraire s'intéresse à lui dès 1969, après la publication de L'Être du balbutiement, consacré à l'historien et journaliste Leopold von Sacher-Masoch. Le grand public le découvre avec Le Salon du Wurtemberg (1986) et Les Escaliers de Chambord (1989).

 

Depuis, son œuvre s'est enrichie de romans, essais, traités et articles, mais aussi de contes, biographies d'artistes, performances et d'écriture scénaristique – pour adapter à l'écran, avec Alain Corneau, son roman Tous les matins du monde (1991). Également musicien, Pascal Quignard a co-fondé le Festival d'opéra et de théâtre baroque de Versailles.

 

L’auteur reçoit en 2002 le Prix Goncourt pour Les Ombres errantes, premier tome de Dernier Royaume dont Sur le jadis (2002) est le deuxième opus.

 

cross

Une réflexion sur le passé

Sur le jadis offre un aperçu de la richesse de l’œuvre de Pascal Quignard. Dialogues, conte, essai, listes, journal, fragments de romans se succèdent, faisant alterner chapitres de quelques lignes à peine et chapitres plus longs.

 

L’auteur y développe une réflexion poétique, ponctuée de métaphores et de souvenirs, sur le sens du passé. Le lecteur suit Pascal Quignard dans l'exploration des facettes du « jadis », un passé que seuls les mythes et les rêves permettent d'atteindre.

cross

Deuxième tome sur 9

Sur le jadis est le deuxième des neuf tomes qui composent le Dernier Royaume à ce jour. L'œuvre est dans la continuité des Petits traités, écrits le 1977 à 1980, où l'auteur rompt avec la tradition du roman et où, comme il le dit lui-même, « tous les genres sont tombés ».

 

Évoquant l'ensemble de l'œuvre, Pascal Quignard déclare que « c'est le petit effort d'une pensée de tout », dans laquelle il explore en profondeur et en transversalité trois axes majeurs – le fragment, la temporalité et l'identité –, pour donner une vision du monde globale et sans jugement.

cross

Des traductions partout dans le monde

Sur le jadis a été traduit en coréen en 2010, puis en 2016 en japonais et en allemand – le quotidien allemand Die Welt décrivant Pascal Quignard comme l'auteur qui « rend la littérature française contemporaine à nouveau intéressante » à l'occasion de son Prix Goncourt, en 2002.

 

Tous les matins du monde avait, quant à lui, été traduit dans plus de 30 langues, sur les cinq continents.

cross
L'Institut français et le projet

Sur le jadis a été traduit, avec le soutien de l'Institut français, en japonais et espagnol.

 

Par ses programmes d'appui à la traduction, l'Institut français participe à la diffusion de la littérature de langue française dans le monde entier. 

 

 En savoir + sur les programmes d'appui à la traduction.