d'oeuvrescross
The Orphanage, de Shahrbanoo Sadat, 2019
Cinéma

#199

Oeuvre

2 min

The Orphanage, de Shahrbanoo Sadat

Inspiré d'un journal intime, le film The Orphanage (2019) de Shahrbanoo Sadat raconte l’histoire d’un enfant placé dans un orphelinat soviétique à Kaboul, à l'époque de l'effondrement du bloc soviétique.

The Orphanage, de Shahrbanoo Sadat, 2019 © DR
cross

De Kaboul à Cannes

Formée à l’atelier Varan de Kaboul, la scénariste et réalisatrice afghane Shahrbanoo Sadat est la plus jeune lauréate de l’histoire à avoir été sélectionnée pour la résidence Cinéfondation de Cannes en 2019.

À 20 ans, elle commence l’écriture de son premier long-métrage, Wolf and Sheep (2016), primé à la Quinzaine des réalisateurs l’année de sa sortie. Le film raconte la vie quotidienne et le désir d’émancipation d’une jeune fille issue d’une communauté de bergers dans les montagnes afghanes. The Orphanage, sorti en 2019, est son deuxième film.   

cross

L’histoire d’un orphelin

À Kaboul en 1989, le jeune et débrouillard Qodrat gagne sa vie en vendant des tickets de cinéma au marché noir. Arrêté par la police, il se retrouve dans un orphelinat soviétique, où il passe son temps à rêver de devenir acteur dans les films de Bollywood. À cette époque, l’URSS s’effondre et les moudjahidines entament leur conquête du pays : le cinéma semble alors l’unique échappatoire possible.

cross

Fiction et autobiographie

Pour son deuxième long-métrage Shahrbanoo Sadat réalise une adaptation des journaux intimes de son ami écrivain Anwar Hashimi. “Anwar, comme il sera le premier à vous le dire, n'est pas un écrivain, il ne vient pas du cinéma, il n’est pas acteur”, précise-t-elle. “Mais la façon dont il décrit sa vie et son pays est exactement le moyen par lequel je veux m'établir en tant que cinéaste. Mon expérience s'est mêlée à la sienne.”. Fiction et réalité se confondent, dans un cinéma où la nostalgie de l’enfance et la cruauté du monde se mêlent à la féerie artificielle de Bollywood.

cross

Une coproduction internationale

Comme pour son premier long-métrage Wolf and Sheep, Shahrbanoo Sadat a choisi de tourner au Tadjikistan. The Orphenage est une coproduction de sociétés danoises, allemandes, françaises, luxembourgeoises et afghanes. The Orphanage est le deuxième volet d’une pentalogie que Shahrbanoo Sadat prévoit de réaliser, tirée et adaptée du journal intime de 800 pages de son ami Anwar.

cross
L'Institut français et l'œuvre

The Orphenage a été soutenu en 2017, dans le cadre de l’Aide aux cinémas du monde. Ce programme de l’Institut français apporte son soutien à des cinéastes étrangers sur des projets de films en coproduction avec la France, qu’il s’agisse de longs métrages de fiction, d’animation ou de documentaires de création.

En savoir + sur l’Aide aux cinémas du monde.