d'oeuvrescross
The Roots, de Kader Attou
Danse

#75

Oeuvre

1 min

The Roots, de Kader Attou

Avec The Roots, spectacle créé pour sa compagnie Accrorap, Kader Attou met en scène sa propre histoire du hip-hop, faite de métissages, de souvenirs d'enfance et d'exigence technique.

© DR
cross

Un pionnier du hip-hop en France

Né en 1974 à Lyon, le danseur et chorégraphe de hip-hop Kader Attou fonde, en 1989, la compagnie Accrorap, qu'il dirige encore aujourd'hui.

 

Son exploration du breakdance l'a amené à découvrir d'autres langages chorégraphiques, à créer de nouveaux mouvements et à développer sa propre démarche artistique. Il s'inspire aussi bien de sujets politiques, comme celui des réfugiés bosniaques et croates dans Kelkemo (1996), ou de chefs-d'œuvre musicaux comme le Requiem de Mozart pour Un break à Mozart (2014).

 

En 2008, Kader Attou prend la tête du Centre chorégraphique national de la Rochelle et devient le premier chorégraphe de hip-hop à accéder à un tel poste.

cross

Aux racines du hip-hop

The Roots (2013) est une chorégraphie pour 11 danseurs où les pas et mouvements de breakdance sont associés à des musiques éloignées de l'univers du hip-hop : Brahms, l'électro ou encore Colette Magny. Les danseurs d’Accrorap évoluent en chemise et costume dans un décor banal : un vieux fauteuil, une table, quelques chaises et un tourne-disque qui semblent tout droit sortis de l'enfance de Kader Attou.

 

De tableau en tableau, le chorégraphe rend hommage au hip-hop, près de 20 ans après Athina (1994), le premier succès d'Accrorap.

cross

Kader Attou raconte son hip-hop

Comme son nom le suggère, The Roots marque un retour aux sources. Kaer Attou revient au hip-hop de ses débuts, tout en l'enrichissant de mouvements de flamenco, de kathak – venu du Nord de l'Inde –, et de danse contemporaine, qu’il explore depuis 20 ans. Le chorégraphe pose ainsi la question du métissage du hip-hop, de la naissance même des mouvements et des traces qu'ils laissent.

 

Un retour en arrière ponctué des souvenirs de Kader Attou : l'émission « H.I.P H.O.P. », animée par Sidney, qu'il regardait à la télévision quand il était petit ; les cours de boxe américaine ; le salon de ses parents. Des éléments personnels qui éveillent des émotions universelles par la puissance de la danse.

cross

Cinq années de tournée

Dès le printemps 2013, The Roots est présentée au Liban et en Jordanie avant une tournée dans toute la France au début de la saison 2013-2014. Accrorap continue ensuite à présenter The Roots dans l'Hexagone, en parallèle de représentations en Allemagne, en Chine (pour une tournée de 9 dates en 2015) et aux Pays-Bas.

 

Invités dans des festivals dans toute l'Europe, les danseurs se produisent également en Italie, en République tchèque, en Biélorussie et en Finlande. En 2018, ils voyagent à nouveau en dehors des frontières de l'Europe pour une semaine de représentations en Israël et une semaine à New York.

The Roots Inside (Film) , by Kader Attou
cross
L'Institut français et le projet

The Roots a bénéficié du soutien de l'Institut français pour une tournée en Allemagne en 2017 et aux États-Unis en 2018. The Roots est également présenté en juin 2018 au Herzliya Performing Arts Center en Israël dans le cadre de la Saison France-Israël 2018.

 

La Saison France-Israël 2018 (juin-novembre 2018) est organisée et mise en œuvre par l'Institut français, le ministère des Affaires étrangères de l’Etat d’Israël, et les ambassades des deux pays. 

 

 

En savoir +  sur les Saisons et Années croisées.