d'oeuvrescross
Trona Pinnacles, de Mathilde Parquet
Trona Pinnacles, de Mathilde Parquet
Cinéma

#429

Oeuvre

5 min

Trona Pinnacles, de Mathilde Parquet

Avec Trona Pinnacles, son premier court métrage, Mathilde Parquet s’impose comme une voix à suivre dans le cinéma d’animation français. Du drame au fantastique, elle compose un objet sensible et référencé, qui touche au cœur.

© Girelle Production
cross

La passion de l’animation

Après avoir obtenu son diplôme à l’EMCA, l’École des métiers du cinéma d’animation d’Angoulême, Mathilde Parquet a réalisé son premier film de fin d’études intitulé Louis. L’année suivante, elle étudie à l’école de la Poudrière où elle dirige Claude en 2014, ainsi que Petit homme, en 2015, pour lequel elle est sélectionnée en compétition au Festival international du film d’animation d’Annecy en 2016. Spécialisée en 2D et volume, elle crée le court métrage Trona Pinnacles en 2020 grâce à sa résidence à CICLIC (agence régionale du Centre pour le livre, l'image et la culture numérique), ainsi qu’à l’Open Workshop au Danemark.

cross

Une histoire autobiographique

Produit par Girelle production, Trona Pinnacles est un road trip imaginé par Mathilde Parquet dans les paysages du Grand Canyon. Inspirée par son propre vécu, la jeune réalisatrice a souhaité narrer les vacances d’une adolescente avec des parents en pleine séparation. Au cœur de cette immensité, chacun semble vouloir échapper à des difficultés de communication indéniables. Tandis que la situation paraît impossible à apaiser, il leur faudra connaître un événement inattendu pour remettre en cause leurs certitudes et retrouver un dialogue plus serein.

cross

Entre peinture et cinéma

Pour ce premier court métrage, Mathilde Parquet témoigne d’une personnalité sensible et singulière, qui lui permet de toucher juste sur une large palette d’émotions. En observant, entre drame et fantastique, un événement de sa propre histoire, elle laisse parler son vécu et s’inspire notamment de peintres tels que David Hockney ou Emil Nolde. Riche en références cinématographiques, Trona Pinnacles emprunte également à des films ayant pour cadre le désert comme Paris, Texas, de Wim Wenders, Bagdad Café, de Percy Adlon ou encore Max Mad : Fury Road, de George Miller.

cross

Une reconnaissance à travers le monde

Vivement salué pour son originalité et la vivacité de son trait, Trona Pinaccles a été remarqué dans de nombreux festivals à travers le monde (New York, Bruxelles, Lisbonne, Kiev, Zagreb). Récipiendaire du Grand prix du jury de la fiction animée au Festival Premiers plans d’Angers, il a également reçu le Prix des jeunes cinéphiles. À l’international, le film s’est aussi distingué en recevant la mention spéciale du Animakom Festival de Bilbao, mais aussi le prix du Best Short Movie lors du Zabut Festival en Sicile.

cross
L'Institut français et l'oeuvre

Le court-métrage Trona Pinnacles, de Mathilde Parquet, est diffusé à l'international par l'Institut français. 

L’Institut français propose un catalogue de plus de 2 500 titres permettant au réseau culturel et à ses partenaires de diffuser des films français dans le monde. Découvrir IFcinema