d'oeuvrescross
Verte, de Marie Desplechin et Magali le Huche
Livre
Bande dessinée

#53

Oeuvre

1 min

Verte, de Marie Desplechin et Magali le Huche

La bande dessinée Verte raconte l'histoire d'une petite fille destinée à devenir sorcière. Un avenir tout tracé qui ne passionne pourtant pas Verte, qui rêve de normalité et de mariage.

© Rue de Sèvres
cross

Deux auteures complémentaires

Marie Desplechin, née en 1959, a publié de nombreux livres pour la jeunesse, dont Satin Grenadine (2004), Séraphine (2005) ou Le Journal d'Aurore (2011). Elle est également l’auteur de romans pour adultes – Trop sensibles (1997), Sans moi (1999), Dragons (2004) ou encore Un pas de plus (2006). L’un de ses thèmes de prédilection est l'émancipation des femmes.

 

Illustratrice née en 1979, Magali le Huche a un trait reconnaissable entre mille pour sa rondeur et sa poésie. Après des études aux Arts Décoratifs de Strasbourg, elle commence à publier régulièrement pour la presse et l'édition jeunesse. Le Grand Magasin fluo (2017), Monsieur Pistache, arrêtez ! (2017) et Le Tango d'Antonella (2017) font partie de ses nombreux ouvrages.

cross

La petite sorcière

Verte a 11 ans et à son grand malheur, elle est la fille et la petite-fille de grandes sorcières qui souhaitent en faire à son tour une experte du chaudron. Mais Verte n'a aucun don pour les sortilèges et rêve d'une vie normale avec un gentil mari. Pour la convertir, on la force à passer une journée par semaine avec sa grand-mère, Anastabotte. Et les résultats s'avèrent excellents, un peu trop même...

 

Une bande dessinée drôle et attachante qui ravira toutes les petites filles qui ne veulent pas ressembler à leur maman.

cross

L'adaptation d'un roman

Marie Desplechin a d'abord écrit l'histoire de Verte sous la forme d'un roman, sorti en 1996, avant de l'adapter en bande dessinée en 2017.

 

Outre le thème des relations mère-fille compliquées, récurrent dans l'œuvre de Marie Desplechin et traité ici avec beaucoup d'humour et de sensibilité, le livre évoque aussi le passage à l'âge adulte et l'acceptation de la féminité. Un sujet qui a séduit Magali le Huche, qui, habituée à l'illustration d'albums jeunesse, se lance pour la première fois ici dans la bande dessinée.

 

Le duo donne ainsi une seconde vie au personnage de Verte, qui prend forme sous le crayon de Magali le Huche. Et ce n'est que le début pour ce tandem : les deux autres tomes de la saga, Mauve et Pome seront eux aussi adaptés en bande dessinée.

 

cross

Un voyage au pays des sorcières

Voyage au pays de la sorcellerie, des balais qui volent dans le ciel, des potions magiques et des sortilèges, Verte a été nominée aux Pépites 2017 du Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil et doit sortir dans une traduction italienne en 2018. Un excellent premier pas vers l'international.

 

cross
L'Institut français et le projet

Verte fait partie de la sélection 2018 d’ouvrages jeune public en lice pour les « Pépites internationales ».

 

Cette sélection est proposée par l’Institut français et le Salon du Livre et de la Presse Jeunesse de Montreuil aux jeunes apprenants de français dans le monde.

 

En savoir + sur les "Pépites internationales".