d'oeuvrescross
White Night, d'Osome Studio
Numérique

#226

Oeuvre

2 min

White Night, d'Osome Studio

Inventé par une petite équipe lyonnaise, White Night est un jeu vidéo au style rétro, grandement inspiré des codes du cinéma. Une singularité qui vaut à ce jeu français une renommée internationale.

© DR
cross

Une approche nouvelle

Osome Studio est une société de production de jeux vidéo créée en 2013 par Domenico Albani, Ronan Coiffec et Mathieu Fremont. Ces trois trentenaires passionnés désiraient appliquer au monde du jeu vidéo des techniques de production tirées du théâtre et du cinéma. Afin de mettre en place cette idée novatrice, ils collaborent avec une dizaine d'indépendants pluridisciplinaires, professionnels issus du jeu vidéo, mais aussi de l'opéra, du cinéma et du théâtre.

 

White Night, sorti en 2015, est le premier projet d’Osmose Studio, véritable manifeste de son savoir-faire atypique et de sa culture artistique.

cross

Exploration lumineuse

Le jeu White Night prend place dans un vieux manoir américain des années 1930 et nous propose de résoudre des énigmes pour survivre. L'enjeu, ce sont les lumières qui révèlent des objets, de nouvelles interactions, et le passage secret suivant.

 

Le joueur doit alors arriver à les activer, collecter et utiliser des allumettes, trouver des panneaux électriques, tout en gérant l'angoisse de la destruction possible de certaines lampes à l'allumage, de la défection d'interrupteurs, ou encore d'apparitions fantomatiques.

cross

L'influence cinématographique

White Night est une aventure qui se vit à la troisième personne : le joueur se glisse dans la peau du héros devant résoudre une suite d’énigmes pour avancer dans le jeu. Inspiré du jeu culte Alone in the Dark 1 (Infogrames, 1992) mais aussi de fortes références cinématographiques (Alfred Hitchcock, Roman Polanski, David Lynch…), White Night combine énigmes et survie d’épouvante.

 

Le style en noir et blanc, solide identité visuelle puisée du cinéma expressionniste allemand, les effets caméra (fixes, travelings, zooms) et la musique originale type jazz sombre composée par Zach Miskin, font de ce jeu une véritable œuvre artistique à part entière.

cross

À la conquête du monde

Depuis sa sortie en 2015 chez Activision, premier éditeur de jeux vidéo pour consoles aux États-Unis, White Night fait l'objet de dizaines d'articles dans le monde entier. L'expert américain Patrick Klepek avait écrit, dans un article pour le blog spécialisé dans le jeu vidéo Kotaku, l’année de sa sortie : « Il s'agit du jeu le plus effrayant et le plus original de l'année. »

 

Les mois suivants, White Night donnait lieu à une exposition au musée de la Pop culture de Seattle (MoPOP) aux États-Unis, et en 2018 à Beijing en Chine, dans le cadre de Play Beyond Games au Central Academy of Fine Arts. Un beau destin international pour ce jeu né d’une petite structure indépendante de Lyon (France).

cross
L'Institut français et le projet

White Night d'Osome Studio est présenté sur la plateforme de l’Institut français dédiée au jeu vidéo indépendant culturegamer.fr. Le site culturegamer.fr sortira en novembre 2019.