Image
Roseline Layo © Hawekeye
Crédits
Roseline Layo © Hawekeye

Marché des Arts du Spectacle d’Afrique (MASA)

  • Abidjan
Du 13 avril 2024 au 20 avril 2024
Le Marché des Arts du Spectacle Africain d'Abidjan (MASA) est un rendez-vous biannuel qui rassemble le théâtre, le slam, le conte, la musique, l’art du cirque et de la marionnette, la danse, et l’humour. Il offre une vitrine internationale aux productions des professionnels africains et favorise leur développement en renforçant leurs capacités.
Dans le cadre de la 13e édition du MASA en 2024, l’Institut français soutient, à travers le programme Création Africa, non seulement la création d'un nouveau Fonds de mobilité, destiné à accompagner la circulation de certains spectacles repérés lors du MASA pour des tournées régionales pour ces projets, mais aussi l’invitation de 15 professionnels africains du spectacle vivant, de la musique et des Industries Culturelles et Créatives, à participer à l’édition 2024 du MASA.

Pour sa 13e édition, le Marché des Arts du Spectacle Africain (MASA) à Abidjan a révélé de nombreux talents. Cette année, plus de 300 spectacle avec près de 1000 artistes venus de 33 pays ont été présentés. Parmi les spectacles repérés au MASA Market par les programmateurs, certains pourront bénéficier du nouveau Fonds de Mobilité mis en place par le MASA, auquel a contribué l’Institut français dans le cadre de Création Africa. Grâce à ce partenariat entre l'Institut français et le MASA, 15 professionnels africains du spectacle vivant, de la musique et des ICC ont également pu être invités à participer à cette édition 2024, qui faisait la part belle aux ateliers, aux conférences et aux rencontres professionnelles ainsi qu’à des formats B2B.

Eagles Dance Company Eagles Dance Company, du Nigéria, dans « Aleku » dépeint la puissance et la spiritualité féminine avec pour point de départ la croyance Bénoué. © Franck A
Cirque Tinafan Avec « Fasso Kagni » le Cirque Tinafan retrace la vie d’un immigré. Un spectacle comme un appel à rejoindre le cirque pour lutter contre les difficultés de la vie (Guinée) © Joël Gbahe
Lancement d’un nouveau Fonds de mobilité Le lancement d’un nouveau Fonds de mobilité pour accompagner les tournées régionales de spectacles repérés lors du MASA Marché, avec un soutien de l’Institut français dans le cadre de Création Africa : Abdramane Kamaté, directeur général du MASA, et Valérie Lesbros, Responsable du pôle Culture et Partenariats Solidaires à l’Institut français. © Hawekeye
Nda Chi Nda Chi développe un style d’afro jazz fusion. Chorégraphe et danseur, il met à profit ses connaissances traditionnellles pour élaborer une musique à la lisière des genres (Cameroun) © Franck A.
Rencontres B2B 🤝 au Palais de la Culture Rencontres B2B 🤝 au Palais de la Culture © Hawekeye
Danse incolore Danse incolore, avec « Mboka Mboka », témoigne de la vitalité et de la créativité de la jeunesse congolaise (Congo) © Franck A
Compagnie Al Badil La Compagnie Al Badil explore le monde de la nuit à Tunis et revisite l’intérieur d’un cabaret de la ville à l’heure contemporaine avec « El Botinière » © Youssouf Fofana
Janeth Mulapha Janeth Mulapha dans « Voix » rassemble les trajectoires de vie de différentes femmes à la recherche de liberté (Mozambique) © DR
Joshua Akuboh Group Joshua Akuboh Group dans « No Man’s Land » suit le parcours de quatre personnes fuyant leur village au cours d’une nuit de terreur © Franck A
Roseline Layo Roseline Layo, de Côte d’Ivoire, l’une des artistes invités à la cérémonie d’ouverture © Hawekeye
Compagnie SenCirk La Compagnie SenCirk nous livre une performance de haute voltige avec « Ancrage », une réflexion sur le lien qui unit l’Homme à la Nature (Sénégal) © Michel Sorko
Compagnie SenCirk La Compagnie SenCirk nous livre une performance de haute voltige avec « Ancrage », une réflexion sur le lien qui unit l’Homme à la Nature (Sénégal) © Michel Sorko
Jahelle Bonee Jahelle Bonee chante « Meet and Soul » au répertoire afrosoul. Sa voix puissante se fait la messagère de propos engagés en faveur des droits des femmes (Côte d’Ivoire) © Emma Zoh
Arka’n Asrakofor Arka’n Asrakofor, le groupe de metal togolais a surpris les spectateurs avec leur savant mélange de trash metal, groove metal, heavy metal et mystique africaine chanté en éwé, en anglais et en français © Joël Gbahe