de portfolioscross
Image
The book of sand, Michel Van der Aa (2016-2019)

portfolio

Arts visuels
Musique
Numérique

L'exposition Musica Mobile au Taipei Fine Arts Museum de Taiwan

2 min

Du 13 avril au 14 juillet, au Taipei Fine Arts Museum, le curateur James Giroudon et le Grame - Centre national de création musicale - présentent l'exposition Musica Mobile. Un parcours scénographié inédit propose une vingtaine d’installations qui s’animent et entrent en résonnance les unes avec les autres. Le mouvement tisse des liens entre visuel et sonore, par des respirations et des bruissements en rythmes, intensités, textures et sonorités variés, jusqu’à se figer en quelques immobilités silencieuses.

Image
The book of sand, Michel Van der Aa (2016-2019)
Passez en mode paysage pour voir le portfolio en plein écran.

portfolio

2/12

The book of sand, Michel Van der Aa (2016-2019)

Dans The Book of Sand, le cycle de mélodies numériques, en miroirs et auto-replications, en trois couches vidéos parallèles, révèle des points de vue narratifs alternatifs selon le choix du spectateur : un voyage imaginaire, sans début ni fin. Au centre du dispositif visuel, des casques portés par les spectateurs produisent un mixage en temps réel selon l’orientation du regard vers l’un des trois écrans.

L'exposition Musica Mobile au Taipei Fine Arts Museum de Taiwan 2/12
© Taipei Fine Arts Museum
Image
The book of sand, Michel Van der Aa (2016-2019)
1
Image
The book of sand, Michel Van der Aa (2016-2019)
2
Image
Figure in Movement IV, Shintaro Imai (2011)
3
Image
© DR, Prélude à la mer, Thierry de Mey (2010)
4
Image
Lifelines4, Xavier Garcia (2019)
5
Image
Smartland - Divertimento, Borrel/Lebreton/Random(Lab) (2016)
6
Image
Epidermes, Zoé Benoit (2016)
7
Image
Exformation, Ramy Fischler/Jesper Nordin/Cyril Teste (2016)
8
Image
Walking Through a Line of Neon Lights, Michel François (2004-2016)
9
Image
Relative perception N° 2, Chang Yung-Ta (2015-2017)
10
Image
The book of sand, Michel Van der Aa (2016-2019)
Passez en mode paysage pour voir le portfolio en plein écran.

portfolio

3/12

The book of sand, Michel Van der Aa (2016-2019)

Dans The Book of Sand, le cycle de mélodies numériques, en miroirs et auto-replications, en trois couches vidéos parallèles, révèle des points de vue narratifs alternatifs selon le choix du spectateur : un voyage imaginaire, sans début ni fin. Au centre du dispositif visuel, des casques portés par les spectateurs produisent un mixage en temps réel selon l’orientation du regard vers l’un des trois écrans.

L'exposition Musica Mobile au Taipei Fine Arts Museum de Taiwan 3/12
© Taipei Fine Arts Museum
Image
The book of sand, Michel Van der Aa (2016-2019)
1
Image
The book of sand, Michel Van der Aa (2016-2019)
2
Image
Figure in Movement IV, Shintaro Imai (2011)
3
Image
© DR, Prélude à la mer, Thierry de Mey (2010)
4
Image
Lifelines4, Xavier Garcia (2019)
5
Image
Smartland - Divertimento, Borrel/Lebreton/Random(Lab) (2016)
6
Image
Epidermes, Zoé Benoit (2016)
7
Image
Exformation, Ramy Fischler/Jesper Nordin/Cyril Teste (2016)
8
Image
Walking Through a Line of Neon Lights, Michel François (2004-2016)
9
Image
Relative perception N° 2, Chang Yung-Ta (2015-2017)
10
Image
Figure in Movement IV, Shintaro Imai (2011)
Passez en mode paysage pour voir le portfolio en plein écran.

portfolio

4/12

Figure in Movement IV, Shintaro Imai (2011)

Figure in Movement IV déploie des espaces où la captation du geste s’impose comme source de variations et de modulations, en amplitudes, timbres, trajectoires… à travers des qualités tant acoustiques que visuelles. Elle fait ressortir l’impact du geste, entre écriture et expérimentation ludique, que celui-ci soit produit en direct par le public ou projeté sur un écran translucide par le performer.

L'exposition Musica Mobile au Taipei Fine Arts Museum de Taiwan 4/12
© Taipei Fine Arts Museum
Image
The book of sand, Michel Van der Aa (2016-2019)
1
Image
The book of sand, Michel Van der Aa (2016-2019)
2
Image
Figure in Movement IV, Shintaro Imai (2011)
3
Image
© DR, Prélude à la mer, Thierry de Mey (2010)
4
Image
Lifelines4, Xavier Garcia (2019)
5
Image
Smartland - Divertimento, Borrel/Lebreton/Random(Lab) (2016)
6
Image
Epidermes, Zoé Benoit (2016)
7
Image
Exformation, Ramy Fischler/Jesper Nordin/Cyril Teste (2016)
8
Image
Walking Through a Line of Neon Lights, Michel François (2004-2016)
9
Image
Relative perception N° 2, Chang Yung-Ta (2015-2017)
10
Image
© DR, Prélude à la mer, Thierry de Mey (2010)
Passez en mode paysage pour voir le portfolio en plein écran.

portfolio

5/12

Prélude à la mer, Thierry de Mey (2010)

Prélude à la mer de Thierry de Mey avec la complicité de la chorégraphe Anne Teresa de Keersmaeker fait appel directement aux mouvements dansés dans un paysage de désolation et lieu-catastrophe, la Mer d’Aral.

L'exposition Musica Mobile au Taipei Fine Arts Museum de Taiwan 5/12
© Taipei Fine Arts Museum
Image
The book of sand, Michel Van der Aa (2016-2019)
1
Image
The book of sand, Michel Van der Aa (2016-2019)
2
Image
Figure in Movement IV, Shintaro Imai (2011)
3
Image
© DR, Prélude à la mer, Thierry de Mey (2010)
4
Image
Lifelines4, Xavier Garcia (2019)
5
Image
Smartland - Divertimento, Borrel/Lebreton/Random(Lab) (2016)
6
Image
Epidermes, Zoé Benoit (2016)
7
Image
Exformation, Ramy Fischler/Jesper Nordin/Cyril Teste (2016)
8
Image
Walking Through a Line of Neon Lights, Michel François (2004-2016)
9
Image
Relative perception N° 2, Chang Yung-Ta (2015-2017)
10
Image
Lifelines4, Xavier Garcia (2019)
Passez en mode paysage pour voir le portfolio en plein écran.

portfolio

6/12

Lifelines4, Xavier Garcia (2019)

Pour Lifelines 4, de Xavier Garcia, le mur de lumières est silencieux, en attente. Le visiteur est invité à le franchir et à jouer, par ses gestes, avec les sons et les images produites par le dispositif.

L'exposition Musica Mobile au Taipei Fine Arts Museum de Taiwan 6/12
© Taipei Fine Arts Museum
Image
The book of sand, Michel Van der Aa (2016-2019)
1
Image
The book of sand, Michel Van der Aa (2016-2019)
2
Image
Figure in Movement IV, Shintaro Imai (2011)
3
Image
© DR, Prélude à la mer, Thierry de Mey (2010)
4
Image
Lifelines4, Xavier Garcia (2019)
5
Image
Smartland - Divertimento, Borrel/Lebreton/Random(Lab) (2016)
6
Image
Epidermes, Zoé Benoit (2016)
7
Image
Exformation, Ramy Fischler/Jesper Nordin/Cyril Teste (2016)
8
Image
Walking Through a Line of Neon Lights, Michel François (2004-2016)
9
Image
Relative perception N° 2, Chang Yung-Ta (2015-2017)
10
Image
Smartland - Divertimento, Borrel/Lebreton/Random(Lab) (2016)
Passez en mode paysage pour voir le portfolio en plein écran.

portfolio

7/12

Smartland - Divertimento, Borrel/Lebreton/Random(Lab) (2016)

Constituée d’une trentaine de smartphones et de tiges à selfies, les mises en vibrations et configurations de Smartland sont dûes à chaque sollicitation produite par l’environnement sonore et/ou par la présence des visiteurs. Chaque événement peut interagir sur le comportement de l’écosystème lumineux, qui se tait, se réveille, à l’image d’un champ de lucioles qui vibre dans la nuit.

L'exposition Musica Mobile au Taipei Fine Arts Museum de Taiwan 7/12
© Taipei Fine Arts Museum
Image
The book of sand, Michel Van der Aa (2016-2019)
1
Image
The book of sand, Michel Van der Aa (2016-2019)
2
Image
Figure in Movement IV, Shintaro Imai (2011)
3
Image
© DR, Prélude à la mer, Thierry de Mey (2010)
4
Image
Lifelines4, Xavier Garcia (2019)
5
Image
Smartland - Divertimento, Borrel/Lebreton/Random(Lab) (2016)
6
Image
Epidermes, Zoé Benoit (2016)
7
Image
Exformation, Ramy Fischler/Jesper Nordin/Cyril Teste (2016)
8
Image
Walking Through a Line of Neon Lights, Michel François (2004-2016)
9
Image
Relative perception N° 2, Chang Yung-Ta (2015-2017)
10
Image
Epidermes, Zoé Benoit (2016)
Passez en mode paysage pour voir le portfolio en plein écran.

portfolio

8/12

Epidermes, Zoé Benoit (2016)

Les objets de Zoé Benoit, aux titres évocateurs Epidermes, sont faits de matières minérales et organiques, fossilisées et façonnées : suites de reliefs d’architectures de béton portant les signes de leurs coffrages en bois, séries de céramiques en plâtre et ciment teinté.

L'exposition Musica Mobile au Taipei Fine Arts Museum de Taiwan 8/12
© Taipei Fine Arts Museum
Image
The book of sand, Michel Van der Aa (2016-2019)
1
Image
The book of sand, Michel Van der Aa (2016-2019)
2
Image
Figure in Movement IV, Shintaro Imai (2011)
3
Image
© DR, Prélude à la mer, Thierry de Mey (2010)
4
Image
Lifelines4, Xavier Garcia (2019)
5
Image
Smartland - Divertimento, Borrel/Lebreton/Random(Lab) (2016)
6
Image
Epidermes, Zoé Benoit (2016)
7
Image
Exformation, Ramy Fischler/Jesper Nordin/Cyril Teste (2016)
8
Image
Walking Through a Line of Neon Lights, Michel François (2004-2016)
9
Image
Relative perception N° 2, Chang Yung-Ta (2015-2017)
10
Image
Exformation, Ramy Fischler/Jesper Nordin/Cyril Teste (2016)
Passez en mode paysage pour voir le portfolio en plein écran.

portfolio

9/12

Exformation, Ramy Fischler/Jesper Nordin/Cyril Teste (2016)

A l’image d’un livre de couleurs qui se déploierait dans le temps, Exformation montre la synergie entre le visuel, le mobile et le sonore. L’installation a été développée pour une composition de Jesper Nordin en associant partitions musicales, lumineuses et colorimétriques. Trois cubes aux contours d’aluminium sertis de LED se déplacent sur leurs rails circulaires. Les mouvements et les modulations d’éclairage obéissent à une programmation algorithmique issue de l’analyse du spectre, du timbre et de l’intensité de la musique.

L'exposition Musica Mobile au Taipei Fine Arts Museum de Taiwan 9/12
© Taipei Fine Arts Museum
Image
The book of sand, Michel Van der Aa (2016-2019)
1
Image
The book of sand, Michel Van der Aa (2016-2019)
2
Image
Figure in Movement IV, Shintaro Imai (2011)
3
Image
© DR, Prélude à la mer, Thierry de Mey (2010)
4
Image
Lifelines4, Xavier Garcia (2019)
5
Image
Smartland - Divertimento, Borrel/Lebreton/Random(Lab) (2016)
6
Image
Epidermes, Zoé Benoit (2016)
7
Image
Exformation, Ramy Fischler/Jesper Nordin/Cyril Teste (2016)
8
Image
Walking Through a Line of Neon Lights, Michel François (2004-2016)
9
Image
Relative perception N° 2, Chang Yung-Ta (2015-2017)
10
Image
Walking Through a Line of Neon Lights, Michel François (2004-2016)
Passez en mode paysage pour voir le portfolio en plein écran.

portfolio

10/12

Walking Through a Line of Neon Lights, Michel François (2004-2016)

Pour Walking through a line of neon lights de Michel François, le public se projette dans les pas du marcheur, il peut ressentir le changement d’état du verre qui se brise et crisse de toutes parts, sans aucun bruit.

L'exposition Musica Mobile au Taipei Fine Arts Museum de Taiwan 10/12
© Taipei Fine Arts Museum
Image
The book of sand, Michel Van der Aa (2016-2019)
1
Image
The book of sand, Michel Van der Aa (2016-2019)
2
Image
Figure in Movement IV, Shintaro Imai (2011)
3
Image
© DR, Prélude à la mer, Thierry de Mey (2010)
4
Image
Lifelines4, Xavier Garcia (2019)
5
Image
Smartland - Divertimento, Borrel/Lebreton/Random(Lab) (2016)
6
Image
Epidermes, Zoé Benoit (2016)
7
Image
Exformation, Ramy Fischler/Jesper Nordin/Cyril Teste (2016)
8
Image
Walking Through a Line of Neon Lights, Michel François (2004-2016)
9
Image
Relative perception N° 2, Chang Yung-Ta (2015-2017)
10
Image
Relative perception N° 2, Chang Yung-Ta (2015-2017)
Passez en mode paysage pour voir le portfolio en plein écran.

portfolio

11/12

Relative perception N° 2, Chang Yung-Ta (2015-2017)

Relative perception n°2 de Chang Yung Ta s’intègre à une série d’installations sur le thème de la réaction de nos organes sensoriels à la stimulation par le son. Pour cette pièce, Chang Yung Ta construit un dispositif de six tubes métalliques intégrant une résistance électrique chauffante avec un système de goutte à goutte au-dessus de chaque tube. La chute et le glissement de chaque goutte produit un son dû à la chaleur et à son évaporation, créant également des traces de tartre et de rouille sur les tubes.

L'exposition Musica Mobile au Taipei Fine Arts Museum de Taiwan 11/12
© Taipei Fine Arts Museum
Image
The book of sand, Michel Van der Aa (2016-2019)
1
Image
The book of sand, Michel Van der Aa (2016-2019)
2
Image
Figure in Movement IV, Shintaro Imai (2011)
3
Image
© DR, Prélude à la mer, Thierry de Mey (2010)
4
Image
Lifelines4, Xavier Garcia (2019)
5
Image
Smartland - Divertimento, Borrel/Lebreton/Random(Lab) (2016)
6
Image
Epidermes, Zoé Benoit (2016)
7
Image
Exformation, Ramy Fischler/Jesper Nordin/Cyril Teste (2016)
8
Image
Walking Through a Line of Neon Lights, Michel François (2004-2016)
9
Image
Relative perception N° 2, Chang Yung-Ta (2015-2017)
10
Image
Relative perception N° 2, Chang Yung-Ta (2015-2017)

portfolio

Arts visuels / Photographie
Arts visuels
Musique
Musique
Numérique
Numérique

L'Institut français et l'exposition

Image
Logo png

L’exposition du Grame - Centre national de création musicale présente au Taipei Fine Arts Museum de Taïwan l’exposition internationale Musica Mobile du 13 avril au 14 juillet 2019. Elle bénéficie du soutien de l’Institut français dans le cadre de son partenariat avec la Ville et la Métropole de Lyon.

 

L’Institut français s’associe aux collectivités territoriales pour le développement des échanges artistiques internationaux. En savoir + sur les programmes d'aide à projet en partenariat avec les collectivités territoriales.