de portraits
Portrait
Pluridisciplinaire
Cinéma
Numérique

Antoine Cayrol

On présente la VR comme un genre alors qu’elle est d’abord une technique qui se mélange à d’autres.

Depuis 15 ans, Antoine Cayrol, producteur et cofondateur d’Atlas V, produit des contenus en réalité virtuelle récompensés dans les plus grands festivals. Parmi ces contenus : Sphères (2018), Ayahuesca (Kosmik Journey) (2019) ou encore, Gloomy Eyes (2020). 

Mis à jour le 07/10/2020

2 min

Après deux Master en droit en 2005 à l’université Sorbonne-Paris, Antoine Cayrol délaisse le monde juridique pour l’entrepreneuriat. La même année, il cofonde sa société de production FatCat Films avec le réalisateur Pierre Zandrowicz, et se spécialise dans le contenu interactif et immersif pour le web. En 2013, il découvre le premier casque de réalité virtuelle lancé par Oculus et décide de cofonder Okio Studio, spécialisé dans les contenus en VR. La première année de sa création, il la passe à expérimenter : « On a bricolé nos caméras. On a filmé à ski, en skate, en voiture, sur le Grand huit, pour comprendre ce qui marchait et ce qui ne marchait pas. » La création d’Atlas V en 2017 lui permet d’explorer l’ensemble du spectre des contenus immersifs, du film VR animé au théâtre immersif.

Les films produits par Antoine Cayrol se distinguent par leurs qualités esthétiques, un design immersif et une volonté de placer le public au cœur des histoires. « L’ultra réalisme a aussi toujours été plébiscité par le public. On a toujours voulu rentrer dans les histoires et les interactions sont le moyen d’emmener les spectateurs dans l’histoire », souligne le producteur. Le film I Philip (2016) place ainsi le spectateur au centre du récit, incarnant la tête d’un robot dans laquelle l’esprit de Philip K.Dick a été reconstitué. Atomu (2020), projet pensé initialement pour être un film 360°, devint sous l’impulsion d’Antoine, une expérience interactive et collective où le spectateur se retrouve au cœur de la narration.

Les productions signées par Antoine Cayrol ont remporté des prix dans les plus grands festivals du genre : Sphères et Battlescar ont ainsi été récompensés à Sundance, Gloomy Eyes au SXSW Festival et Ayahuesca (Kosmik Journey) à Tribeca. Il a collaboré avec des réalisateurs du monde entier : les argentins Fernando Maldonado et Jorge Tereso, le français Jan Kounen, l’anglais Aaron Bradbury ou encore, les réalisatrices africaines Shariffa Ali et Yetunde Dada.

  • 2005

    2005

    Antoine Cayrol cofonde sa société de production Fatcat Films après un master 2 en droit des médias à Assas et un M2 en droit international privé à La Sorbonne.

  • 2014

    2014

    Il crée Okio-Studio, société spécialisée dans la production de contenus en réalité virtuelle.

  • 2016

    2016

    Sortie du film VR 360° I Philip. 5 prix, 25 sélections en festival.

  • 2017

    2017

    Antoine Cayrol cofonde la société Atlas V avec Arnaud Colinart, Pierre Zandrowicz et Frederic Volhuer.

  • 2018

    2018

    Les deux premiers films produits par Atlas V, Sphères et Battlescar font une entrée très remarquée au festival Sundance New Frontier.

  • 2020

    2020

    Atlas V lance le studio Albyon, dédié à la production de film en temps réel.

L'Institut français et l'artiste

Gloomy Eyes (2020) est présenté dans le Catalogue VR Immersive Experiences, qui référence une sélection d’œuvres originales au croisement de la réalité virtuelle, du spectacle vivant et des arts visuels. Ce catalogue a pour but de faire découvrir ces nouvelles formes de spectacles et d’expositions, d’en faciliter l’exploitation par les lieux culturels et de divertissement à travers le monde, et de contribuer ainsi au développement d’un marché pour ce secteur émergent.

En savoir + sur le Catalogue VR Immersive Experiences.

L'institut français, LAB