de portraits
Portrait
Numérique

Camille Duvelleroy

Tout ce que je fais, je ne l'avais jamais fait avant, et ça, c'est un chouette métier !

Les histoires interactives font désormais partie de notre quotidien. Pour les penser et les réaliser, des auteurs aux multiples bagages techniques comme Camille Duvelleroy font preuve d'imagination et d'inventivité.

Publié le 28/10/2019

2 min

Camille Duvelleroy est scénariste et réalisatrice d’histoires interactives. Sa vie professionnelle a basculé en 2010 : après six années en agences de communication digitale, elle imagine l’architecture narrative d'Addicts, première webfiction intéractive d’Arte, et en dirige toute la production au sein de Websiteburo. Depuis ce jour, Camille Duvelleroy ne travaille plus que dans la création originale et transmedia.

 

En 2018, sa bande dessinée documentaire interactive Panama Al Brown, fruit d’une collaboration avec l’auteur Jacques Goldstein et le dessinateur Alex W. Inker, est mise en ligne par Arte. Ces réalisations sont à la croisée des champs de la fiction, de la bande dessinée, de l'animation, du documentaire, des réseaux sociaux et de la réalité virtuelle. Camille Duvelleroy a deux thématiques fétiches, les discriminations et l’amour, et une obsession : les histoires dans les téléphones.

« Vous cherchez des histoires ? Bienvenue chez super Simone ! » : c’est l'accroche du site internet de Camille Duvelleroy, qui inscrit aussi dans les mentions légales : « Tous les droits sont permis ». Esprit et espièglerie sont de mise pour cette auteure atypique dont le pseudonyme et la photo de la page d'accueil sont ceux de sa grand-mère, car, dit-elle, « J'aime bien le décalage d'une vieille dame sur les "nouvelles" technologies. »

 

Camille Duvelleroy écrit des narrations en intégrant la présence du spectateur dans le récit, convoque des mécaniques d'interaction ludiques, puis réfléchit aux interfaces qui porteront le propos, avant de trouver avec qui les fabriquer sur-mesure.

La majorité des créations de Camille Duvelleroy sont en français, mais elle s’autorise parfois à  raconter dans d'autres langues, par exemple en espagnol dans son projet de stories Instagram La File La Fila – Hacking Instagram (2018) lors d'une résidence artistique à Buenos Aires fin 2018.

 

L'auteure s'active pour de nombreuses sorties en 2020 dont une fiction pour les réseaux sociaux, J12, qui pose la question du désir d'enfant dans un couple, ou un documentaire en réalité virtuelle sur la place des femmes dans la préhistoire dont le titre reste pour le moment secret.

  • 1989

    1989

    L’ordinateur Amstrad CPC 6128 fait son entrée dans la maison de Camille Duvelleroy pour Noël : une date qui a « conté » pour elle et son futur professionnel.

  • 2008

    2008

    Camille Duvelleroy poste son premier contenu sur un réseau social.

  • 2011

    2011

    Camille Duvelleroy co-fonde avec Méline Engerbeau Once Upon, un atelier d’architecture transmédia qui produit des webdocumentaires, des fictions transmédia et des scénarios interactifs.

  • 2014

    2014

    La scénariste et réalisatrice d’histoires interactives choisit l'indépendance professionnelle et s'exprime désormais via son site Super Simone.

  • 2018

    2018

    Sa bande dessinée documentaire interactive Panama Al Brown, produite par Arte-Bachibouzouk, est mise en ligne.

L'Institut français et le projet

La bande dessinée documentaire interactive Panama Al Brown, fruit d’une collaboration entre Camille Duvelleroy, Jacques Goldstein et Alex W. Inker, est présentée sur culturevr.fr, plateforme de l'Institut français qui dresse un panorama de l'innovation culturelle en matière de réalité virtuelle. 

L'institut français, LAB