de portraits
Portrait
Bande dessinée

Chloé Wary

Il y a encore trop peu de modèles féminins dans le sport pour que les petites filles rêvent de leur ressembler.

Autrice, illustratrice et graphiste, Chloé Wary a créé un univers engagé où elle s'inspire de sa propre expérience mais aussi de son observation du monde pour mieux en décrire la réalité. Ses recueils forment un début de carrière prometteur où émancipation féminine et révocation des préjugés tiennent une place prépondérante.

Mis à jour le 13/10/2020

5 min

Née en 1995 à Chilly-Mazarin, Chloé Wary découvre la bande dessinée dans la MJC de sa ville et s'y initie dès sa classe de cinquième. Quelques années plus tard, elle décide de devenir dessinatrice et intègre la formation post-bac DMA illustration au lycée technique d'arts appliqués Auguste Renoir à Paris. Pour son projet de fin d'études, elle s'intéresse aux droits des femmes en Arabie Saoudite dans une première œuvre, Conduite interdite, publiée chez Steinkis en 2017.

En 2018, elle participe à une résidence artistique à Mazé-Milon afin de créer une bande dessinée sur le football féminin. Sous l'influence du film documentaire d'Olivier Babinet, Swagger (2016), elle se replonge dans un univers déjà connu durant son enfance et s'inscrit dans l'équipe féminine de Longjumeau. Là-bas, elle travaille la matière de son deuxième projet, Saison des roses, qui regroupe son expérience d'adolescente et son immersion dans un milieu sportif éloigné des clichés.

Dans la fougue de son jeune âge, le style de Chloé Wary se démarque grâce à son dynamisme et à sa soif d'engagement. La vivacité du trait, l'équilibre des tonalités et la force des thématiques évoquées viennent transcender la personnalité débordante de l'auteure, alternant entre réalisme et fiction. Du noir et blanc dans Conduite interdite à l'omniprésence de couleurs au sein de Saison des roses, ses deux ouvrages ont su mêler le récit d'expérience et l'étude sociétale.

Chloé Wary veut parler des femmes, de leurs vies et de leurs combats quotidiens. Son travail se concentre autour de personnages en quête d'émancipation, cherchant leur liberté et leur épanouissement. En Arabie Saoudite comme en France, elle met en exergue la difficulté à exister en tant que femme, à faire valoir ses droits et à assumer ses choix.

Grâce à Saison des roses, Chloé Wary remporte, en 2018, le concours « L'illu a la frite », une battle de dessins organisée au Point Ephémère à Paris où les illustrateurs s'affrontent sur un thème commun. Elle expose, dans ce même lieu, l'intégralité du projet quelques semaines plus tard avant de le présenter dans les médiathèques de Nantes, ainsi que les festivals de bande dessinée à Bastia et Femixité à Paris.

Elle reçoit également une foule de récompenses pour Saison des roses, notamment en 2020, le prix Artémisia de l'émancipation qui œuvre pour la visibilité des femmes bédéastes. Le Festival international de la bande dessinée d'Angoulême lui remet, en parallèle, le prix du public France Télévisions tandis qu'elle séduit les lycéens du festival Lettres et images du sport qui lui décernent le Prix Jeunesse Nouvelle Aquitaine. Son troisième recueil, Une année avec l'orchestre – Beethov sur Seine, est attendu en novembre 2020. Elle y suit les coulisses d'une création, en immersion avec son orchestre, de ses prémices à la représentation finale au Dortmund Konzerthaus en Allemagne.

  • 2017

    2017

    Chloé Wary publie, Conduite interdite, son projet de fin d'études, aux éditions Steinkis.

  • 2018

    2018

    L’illustratrice part en résidence d'auteurs à Mazé-Milon et expose Conduite interdite aux côtés d'une dizaine d'autrices dans « Une BD si je veux, quand je veux ! ».

  • 2019

    2019

    Son deuxième recueil, Saison des roses, voit le jour aux éditions FLBLB et entre en sélection pour le Prix Révélation ADAGP/Quai des Bulles.

  • 2020

    2020

    Elle remporte le prix Artémisia de l'émancipation pour Saison des roses et publie son troisième recueil, Une année avec l'orchestre – Beethov sur Seine, chez Steinkis.

l'Institut français et l'artiste

Saison des roses de Chloé Wary fait partie de la sélection des Pépites internationales 2020 de l'Institut français et du Salon du Livre et de la Presse Jeunesse de Montreuil.

Ce programme valorise la littérature de jeunesse francophone auprès des apprenants de français dans le monde. En savoir + sur le programme Pépites internationales 2020


 

L'institut français, LAB