de portraits
Image
Elvira Fortunato
Crédits
Elvira Fortunato © Docentes FCT-UNL
Portrait
Sciences

Elvira Fortunato

J'aime détourner l'emploi des matériaux, les manipuler un peu, et les utiliser à de toutes autres fins.

Scientifique portugaise, Elvira Fortunato fait figure de pionnière dans le domaine de l'électronique papier. Après des années de recherche, elle invente, en 2008, le transistor en papier et s'impose, depuis, comme l'une des plus grandes sources d'inspiration pour la jeunesse de son pays. 

Mis à jour le 21/01/2022

5 min

Née le 22 juillet 1964 à Almada, Elvira Fortunato est une scientifique portugaise, qui est aujourd'hui professeure au Département de Science des Matériaux de l'Université Nova à Lisbonne. En 1987, elle obtient un diplôme en science des matériaux et physique avant de poursuivre ses études à l'université de Lisbonne. Quatre ans plus tard, elle devient titulaire d'une maîtrise en matériaux semi-conducteurs, puis effectue un doctorat en microélectronique et optoélectronique jusqu'en 1995. La même année, elle intègre le corps professoral de l'université et prend, dès 1998, la direction de l'Institut des nanostructures, de la nanomodélisation et de la nanofabrication.

Reconnue comme une pionnière dans le domaine de l'électronique papier, elle dirige, en 2008, l'équipe de recherche qui invente le transistor en papier. Membre élu de l'Académie d'ingénierie et de l'Académie européenne des sciences de Lisbonne, Elvira Fortunato est également rédactrice adjointe de Rapid Research Letters Physica Status Solidi et co-éditrice d'Europhysics Letters.

Les recherches entreprises par Elvira Fortunato s'orchestrent autour de l'exploration de nouveaux matériaux actifs électroniques, respectueux de l'environnement et compatibles avec l'électronique flexible. En 2008, elles ont amené Elvira Fortunato et son équipe à inventer le premier transistor en papier, avec un biopolymère peu coûteux et flexible, comme couche isolante afin de remplacer le silicium. Devenue l'une des scientifiques les plus innovantes en la matière, Elvira Fortunato est parvenue à démontrer que les matériaux d'oxyde peuvent être utilisés comme de véritables semi-conducteurs. 

Grâce à cette découverte, elle se trouve désormais à l'avant-garde mondiale de l'électronique verte, un enjeu durable et majeur pour notre société. Au cœur d'un pays où les étudiantes en sciences dominent le secteur, Elvira Fortunato demeure aujourd'hui une référence, ainsi qu'une source d'inspiration pour la nouvelle génération. 

Encensée dans son pays, mais également à l'étranger, Elvira Fortunato a reçu de nombreux prix pour l'ensemble de son travail. En 2005, elle était récipiendaire du prix d'excellence scientifique de la Fondation portugaise pour la science avant d'être citée, en 2009, par le Parlement portugais, pour ses recherches. L'année suivante, elle est nommée membre de l'Ordre du Prince Henri par le président portugais alors en place, Anibal Cavaco Silva. 

En 2016, son travail lui vaut d'obtenir la médaille Blaise Pascal en sciences des matériaux de la part de l'Académie européenne des sciences. Deux ans plus tard, le Conseil européen de la recherche lui a octroyé une subvention de 3,5 millions d'euros, ce qui représente la somme la plus importante jamais attribuée à un chercheur portugais. En 2020, elle reçoit finalement le Prix Pessoa, qui vient récompenser sa contribution au développement scientifique du Portugal. 

  • 1995

    1995

    Elvira Fortunato obtient un doctorat en microélectronique et optoélectronique et intègre le corps professoral de l'université de Lisbonne.

  • 1998

    1998

    Elle prend la direction de l'Institut des nanostructures, de la nanomodélisation et de la nanofabrication.

  • 2008

    2008

    Elle dirige l'équipe qui invente le premier transistor en papier.

  • 2020

    2020

    Elvira Fortunato reçoit le Prix Pessoa, reconnu comme la récompense la plus importante de la culture scientifique portugaise.

L'Institut français et la scientifique

Dans le cadre de la Nuit des idées et de la Présidence française du Conseil de l'Union européenne, l'Institut français organise, avec la revue Le Grand Continent, 13 dialogues entre de grandes figures de la pensée européenne. Ces dialogues se tiendront dans les capitales européennes le soir de la Nuit des idées, le jeudi 27 janvier 2022. Elvira Fortunato prendra part à cet évènement en échangeant avec Maarja Kruusmaa à la Fondation Gulbenkian de Lisbonne. 

Rendez-vous annuel consacré à la libre circulation des idées et des savoirs, la Nuit des Idées est coordonnée par l’Institut français. 

En savoir + sur la Nuit des idées 

En savoir + sur la programmation culturelle de l'Institut français à l'occasion de la Présidence française de l'Union européenne 

L'institut français, LAB