de portraits
Portrait
Cinéma

Félix Moati

J'ai trouvé dans le cinéma ce que j'ai toujours cherché : la fraternité et la camaraderie. Sans ça, je me serais égaré.

Souvent cantonné à ses rôles de personnages sensibles, Félix Moati est rapidement passé derrière la caméra pour interroger un thème qui lui est cher : la masculinité.

Publié le 04/02/2020

2 min

Fils de Serge Moati, journaliste et réalisateur et d'une Énarque en poste à la Cour des comptes, Félix Moati naît en 1990 et décroche son premier rôle à la télévision à l'âge de 7 ans, avec Tendre Piège (1996). Déjà inséré dans le milieu, il se rêvait pourtant footballeur ou musicien. Au lycée, il monte un groupe de rock, Amok Music Club, avec ses amis dans lequel il joue de la basse. Baccalauréat en poche, il suit une classe préparatoire littéraire et apprend l'arabe littéraire dans l'espoir de devenir un jour espion de la DGSE mais s'inscrit finalement en théâtre et décroche son premier rôle au cinéma dans LOL, de Lisa Azuelos. Il joue alors dans une quinzaine de films, notamment Télé Gaucho (2013) et À trois on y va (2015).

 

En 2016, Félix Moati suit les traces de son père et réalise son premier court métrage, Après Suzanne (2016), puis trois ans après un long métrage, Deux Fils (2019), dans lequel il interroge, au sein d'une famille écorchée, la masculinité.

Si Félix Moati a été révélé grâce à son rôle dans la comédie générationnelle de Lisa Azuelos, LOL, en 2009, il s'est également essayé au film d'horreur avec Livide (2011) dans la foulée. On lui propose alors diverses comédies, où il se plaît à jouer des personnages sensibles : un mordu de cinéma dans Télé Gaucho (2012), un amoureux libéré dans À trois on y va (2015), et un frère attentionné dans Gaspard va au mariage (2018). Si on le retrouve souvent dans des histoires de familles, Felix Moati aime jouer des personnages en proie au regret, ou au manque.

 

Félix Moati « déteste se voir à l'écran ». Il devient alors réalisateur, en 2016 avec Après Suzanne, et ne veut parler que de ce qu'il connaît, utilisant Paris comme lieu de prédilection.

Nommé deux fois au César du Meilleur Espoir masculin, pour Télé Gaucho en 2013 et À trois on y va en 2016, Félix Moati s'impose très tôt dans le paysage cinématographique français.

 

Après avoir traversé de nombreux festivals indépendants, son premier long métrage, Deux fils (2019), est sorti en Belgique, au Brésil et en Grèce.

 

Ainsi exposé sur la scène internationale et après avoir conquis le public français, Félix Moati décroche récemment deux rôles à l'étranger : on pourra le voir en 2019 dans Résistance du vénézuélien Jonathan Jakubowicz, et en 2020 dans The French Dispatch, le prochain film de Wes Anderson, au cœur d'un casting prestigieux avec, entre autres, Bill Muray et Frances McDormand.

  • 2009

    2009

    Félix Moati décroche son premier rôle au cinéma dans "LOL" de Lisa Azuelos.

  • 2013

    2013

    Il est nommé pour la première fois aux César du Meilleur Espoir masculin pour "Télé Gaucho".

  • 2016

    2016

    Son court métrage, "Après Suzanne", est présenté au Festival de Cannes.

  • 2018

    2018

    L'acteur est membre du jury Courts métrages du 10e Arcs Film Festival.

  • 2019

    2019

    Félix Moati réalise son premier long-métrage, "Deux fils".

L'Institut français et le projet

Le dernier film de Félix Moati, Deux fils, est diffusé à l'international par l'Institut français.

Deux autres films avec Félix Moati font partie du catalogue cinéma de l'Institut français : Cherchez la femme (2016) et Gaspard va au mariage (2018).

 

L’Institut français propose un catalogue de plus de 2 500 titres permettant au réseau culturel et à ses partenaires de diffuser des films français dans le monde.

En savoir + sur le catalogue cinéma

L'institut français, LAB