de portraits
Portrait
Arts visuels
Photographie

Isabelle Le Minh

J’aime, d’une part, questionner la photographie, son histoire ou sa technique, et, d’autre part, rattacher ce questionnement à l’œuvre d’un artiste qui a compté dans mon parcours.

Photographe plasticienne, Isabelle Le Minh questionne l’histoire de la photographie, ses mythes, ses usages, son devenir.

Mis à jour le 06/12/2019

2 min

Au cours des années 1990, Isabelle Le Minh quitte son emploi d’ingénieur-brevets à Berlin pour se tourner vers la photographie. Diplômée de l’École nationale supérieure de la photographie d’Arles en 1996, elle enseigne à l’École supérieure d’art et design Le Havre-Rouen.

À partir de 2000, son œuvre est exposée dans des cadres prestigieux : au Salon de Montrouge (2010), aux Rencontres de la photographie d'Arles (2012), à Paris Photo (2012), au Centre photographique d’île-de-France (2014), dans le cadre de la Société française de photographie (2014), ou pour le Mois de la Photo à Montréal (2015).

Nommée au prix Nicéphore Niepce en 2014, l’artiste a par ailleurs remporté le prix Jeune Création en 2000, puis le prix de photographie plasticienne Trafik en 2003. Elle est représentée par la galerie Christophe Gaillard, à Paris.

Photographie, installation, peinture, vidéo : l’œuvre d’Isabelle Le Minh est plurielle. L’artiste sonde la nature de l’image photographique : ses fonctions, ses usages, sa théorie ou ses mythes fondateurs. En atteste Darkroomscapes After Hiroshi Sugimoto, tout autant un hommage à l’artiste japonais qu’une exploration du procédé argentique – de la prise de vue au tirage.

Isabelle Le Minh pratique souvent le détournement pour revisiter, avec humour, les grands courants de la photographie. C’est le cas, récemment, d’« After Photography », exposition présentée en 2017 au Frac Normandie-Rouen : les références aux plasticiens et théoriciens de l’art s’y entremêlent dans une veine à la fois poétique et conceptuelle.

Résidente de la Villa Kujoyama en 2019, Isabelle Le Minh a en outre exposé au MOCAK à Cracovie en Pologne, à la SBC Gallery et au Mois de la photographie à Montréal au Canada en 2015.

Son travail est présent dans plusieurs collections internationales publiques ou privées : la collection d’Andra Spallart à Vienne, la DZ Bank à Francfort en Allemagne, le 21c Museum à Louisville et le Dorfman Projects à New York.

Son travail avait été également présenté en Espagne, dans le cadre de la Foire d'Art Contemporain de Barcelone en 2011.

  • 1965

    1965

    Isabelle le Minh naît à Bad Salzuflen-Schötmar (Allemagne).

  • 2000

    2000

    L’artiste reçoit le Prix Jeune Création, section Art contemporain.

  • 2003

    2003

    Elle se voit décerner le prix de photographie plasticienne Trafik.

  • 2016

    2016

    Isabelle le Minh est lauréate du prix Révélation Livre d’Artiste de l’ADAGP.

L'Institut français et le projet

En 2019, Isabelle Le Minh a été lauréate de la Villa Kujoyama, résidence d’artistes au Japon soutenue par l’Institut français.

En savoir + sur la Villa Kujoyama

L'institut français, LAB