de portraits
Portrait
Numérique

Jehanne Rousseau

Le jeu est un art à part entière et il est capable, bien que ce ne soit pas une nécessité, de transmettre des émotions ou de soulever des questions.

Depuis 2008, Jehanne Rousseau dirige le studio de jeu vidéo Spiders, conçoit et écrit chacun des jeux produits par la société. En mars 2020, elle reçoit le prix Pégases de la personnalité de l’année, remis par l’Académie des arts et techniques du jeu vidéo.

Publié le 05/05/2020

2 min

Jehanne Rousseau a 4 ans lorsqu’elle commence à jouer aux jeux vidéos avec la console Game and Watch. Enfant, elle se nourrit de culture geek, lit J. R. R. Tolkien et Isaac Asimov, et s’amuse à faire des jeux de rôle. Passionnée par l’Antiquité, elle décide d’en faire des études et s’inscrit en Lettres classiques avant de faire une année de classes préparatoires artistiques, puis un BTS en communication visuelle. C’est par hasard qu’elle commence à travailler dans le jeu vidéo en intégrant RFX Interactive en 1999 en tant que graphiste 2D.

Après avoir travaillé sur le jeu Tonic Trouble, elle rejoint Gameloft en tant que Game Designer et développe notamment Splinter Cell (2002). Au sein de Monte Cristo, elle crée l’univers du jeu Silverfall (2007). L’opportunité de développer intégralement un univers de jeu vidéo de rôle (Role Playing Game, ou RPG) la conforte dans ses ambitions.

« Aller vers le jeu vidéo, c’était parvenir à mélanger ma passion de l’écriture, les systèmes, les règles et le côté graphique. C’est un média qui me permet de mélanger tout ce que j’aime faire. » En 2008, avec d’autres développeurs de Monte Cristo, elle crée Spiders.

« Créer des jeux avec passion pour des joueurs passionnés », telle est la philosophie de Jehanne Rousseau. Après avoir créé plusieurs jeux dans l’univers de l’Heroïc Fantasy, elle se tourne vers la science-fiction et trouve son inspiration tant dans la littérature que dans l’histoire.

Pour elle, la science-fiction « permet surtout de parler de l’humain, et des peurs que nous pouvons avoir ». Ses jeux évoquent des problématiques contemporaines qui questionnent le joueur. Ainsi, Faery : Legends of Avalon aborde la question du suicide, de l’écologie, de la décolonisation. GreedFall (2019), au graphisme inspiré des peintures flamandes du XVIIe siècle, évoque la découverte de nouveaux mondes et la colonisation.

Autre caractéristique de ses jeux : le joueur doit faire ses propres choix et chacune de ses actions promet une conséquence dans le scénario de jeu. Le processus d’écriture de Jehanne Rousseau est complexe, tant les différents éléments s’imbriquent les uns avec les autres. Ainsi, dans Technomancer, les dialogues du jeu font plus de 300 000 mots.

En mars 2020, Jehanne Rousseau reçoit le prix de « personnalité de l’année » lors de la première Cérémonie des Pégases.

Ses jeux se vendent notamment en Allemagne et dans les pays anglo-saxons. La créatrice est régulièrement conviée à de prestigieux évènements en qualité de jury, lors du prix H.R. Giger au Festival international du film fantastique de Neuchâtel ou encore en 2020 lors des Belgian Game Awards.

  • 1999

    1999

    Jehanne Rousseau commence sa carrière en tant que graphiste 2D chez RFX Interactive et travaille sur Tonic Trouble pour Gameboy Color.

  • 2005

    2005

    Elle intègre Monte Cristo et crée l’univers de Silverfall.

  • 2008

    2008

    Jehannne Rousseau cofonde et dirige le studio Spiders avec d’anciens développeurs de Monte Cristo. Elle est aussi scénariste et dialoguiste.

  • 2020

    2020

    Elle reçoit le prix « personnalité de l'année » lors de la première Cérémonie des Pégases, organisée par l’Académie des arts et techniques du jeu vidéo.

L'Institut français et l'artiste

Dans le contexte de la pandémie du Coronavirus Covid-19, l’Institut français souhaite continuer à vous proposer des portraits, rencontres avec des créateurs de toutes origines, œuvres, portfolios. Nous espérons que ces pages vous apporteront une respiration dans un quotidien confiné.

 

En 2020, Jehanne Rousseau reçoit le prix « personnalité de l'année » lors de la première Cérémonie des Pégases, organisée par l’Académie des arts et techniques du jeu vidéo.

Le travail de Jehanne Rousseau, fait partie de la sélection de Culturegamer.fr, plateforme de l’Institut français dédiée au jeu vidéo indépendant qui sortira début 2020.

L'institut français, LAB