de portraits
Portrait
Pluridisciplinaire
Arts visuels

Julia Grosse et Yvette Mutumba

Le foisonnant paysage des arts reste encore pour l’essentiel dans l’ombre.

Julia Grosse et Yvette Mutumba donnent un nouveau souffle au monde de l’art contemporain : basées à Berlin, elles conçoivent des expositions et ont fondé la revue Contemporary And, une publication print et digitale exigeante dont le but est de « relier les cultures ».

Mis à jour le 09/08/2019

2 min

Julia Grosse est historienne de l’art, écrivaine et journaliste pour des publications internationales. Elle a enseigné à l’université de Leuphana à Lüneburg et à l’UdK (l’Universität der Künste) de Berlin. Paru en 2018 , son dernier ouvrage Ein Leben lang – titre que l‘on peut traduire en français par « Pour toute une vie » -  raconte l’histoire de ses grands-parents, mariés durant soixante-dix ans.

Yvette Mutumba est journaliste, professeure et commissaire d’expositions : elle a notamment fait partie de l’équipe curatoriale de la dixième Biennale de Berlin en Allemagne, restée dans les mémoires pour son très bel éclairage de la scène africaine. Elle a enseigné en Allemagne à Cologne et à l’Université des Arts de Berlin.

Ensemble, Julia Grosse et Yvette Mutumba ont fondé en 2014, lors de la première Biennale de Dakar, le magazine d’art Contemporary And (C&).

L’idée du magazine Contemporary And (C&) est de présenter, à travers des interviews et des articles fouillés, l’actualité et la diffusion internationale de l’art contemporain en Afrique, en Amérique latine et aux Caraïbes.

Julia Grosse et Yvette Mutumba proposent ainsi des rencontres avec des artistes brésiliens, kenyans, sud-africains ou angolais, couvrent des expositions au Togo, au Maroc ou au Sénégal, et interrogent les grandes manifestations artistiques internationales, comme la Biennale de Venise.

Ensemble, elles revendiquent avec justesse une vision globale des pratiques artistiques actuelles, défiant l’idée d’un art uniquement réservé à un milieu privilégié, occidental et blanc.

Julia Grosse et Yvette Mutumba mettent l’accent sur des thématiques internationales, longtemps ignorées par la presse artistique. En juin 2015, elles consacrent leur troisième numéro à un « Focus migration » nourri d’interviews avec des universitaires, des curateurs et des artistes tels que le photographe gambien Muhammed Lamin Jadama ou le cartographe français Philippe Rekacewicz. En décembre 2017, le huitième numéro éclaire les conditions de travail des artistes non-occidentaux d’aujourd’hui, notamment au Cameroun et au Brésil. En parallèle, le duo couvre les Rencontres africaines de la photographie de Bamako au Mali, la Biennale de São Paulo au Brésil, ou encore la scène artistique de Nairobi au Kenya.

  • 2013

    2013

    Julia Grosse commence à écrire pour de nombreuses publications implantées à Londres au Royaume-Uni. À la même période, Yvette Mutumba multiplie les commissariats d’expositions au sein du Weltkulturen Museum de Francfort en Allemagne.

  • 2014

    2014

    À l’occasion de la Biennale de Dakar, Julia Grosse et Yvette Mutumba créent le magazine Contemporary And.

  • 2018

    2018

    Yvette Mutumba fait partie de l’équipe curatoriale de la dixième Biennale de Berlin ; Contemporary And y consacre un numéro, avec un focus sur la notion d’identité.

  • 2019

    2019

    Contemporary And annonce le lancement de ses éditions limitées de monographies d’artistes avec, pour première invitée, la Canadienne d’origine tanzanienne Kapwani Kiwanga.

L'Institut français et Julia Grosse et Yvette Mutumba

Julia Grosse et Yvette Mutumba sont expertes sectorielles "Arts visuels et écriture créative" pour la Saison Africa 2020. Elles appuient le Commissariat général de l'Institut français afin de mettre des professionnels africains en relation avec les institutions françaises partenaires de la Saison Africa 2020.

 

En savoir + sur la Saison Africa 2020.

L'institut français, LAB