de portraits
Portrait
Numérique

Julie Chalmette

Il faut mettre en avant ce qui est positif dans l’industrie du jeu vidéo, qui se situe à la croisée de l’innovation technologique et de la création artistique.

Œuvrant dans le secteur du jeu vidéo depuis près de vingt ans, Julie Chalmette multiplie les casquettes : dirigeante au sein de l’éditeur Bethesda, elle préside également l’influent Syndicat des Editeurs de Logiciels de Loisirs (SELL) et est vice-présidente de Women In Games, qui encourage la mixité et une meilleure représentation des femmes dans ce milieu.

Publié le 11/03/2021

2 min

Initiée dès son enfance aux jeux vidéo, c’est pourtant dans le monde de l’édition littéraire que Julie Chalmette commence sa carrière. Après s’être formée à l’EM Strasbourg Business School, elle passe d’abord par le pôle multimédia de Flammarion, avant d’intégrer dès 1998 le groupe Vivendi. En 2004, elle est propulsée au poste de directrice de Vivendi Games France, pendant une décennie où cet acteur majeur de l’industrie du jeu vidéo verra certaines licences phares de son portefeuille dominer le marché mondial. Sollicitée en 2010 pour participer à la création de la branche française de l’éditeur américain Bethesda, elle y officie actuellement en tant que directrice générale. Au cours de sa carrière, elle a côtoyé des figures comme Muriel Tramis, pionnière du jeu vidéo français, ou encore le très réputé studio lyonnais Arkane. 

Convaincue que le médium vidéoludique est un véritable vecteur d’innovation culturelle, et qu’il doit être défendu auprès des pouvoirs publics, Julie Chalmette se présente en 2016 aux élections du Syndicat des Editeurs de Logiciels de Loisirs (SELL). Forte d’une expertise de plus de vingt ans, elle y est élue présidente à l’unanimité et sera reconduite à ce poste à deux reprises. Au sein du SELL, qui organise notamment la Paris Game Week, le plus grand évènement annuel consacré aux jeux vidéo en France, elle s’attache à dépasser les clichés qui sont encore trop souvent associés à cet univers. Particulièrement attentive à la diversité et à la richesse des communautés qui composent cet écosystème, son parcours est récompensé en 2019, quand elle reçoit les insignes de Chevalière des Arts et des Lettres.

Après avoir longtemps été la seule femme à siéger au conseil d’administration du SELL (désormais rejointe par Ina Gelbert), Julie Chalmette s’allie en 2017 à son amie de longue date Audrey Leprince pour fonder l’association féministe Women in Games. Un projet collectif qui vise à améliorer la visibilité des femmes dans le milieu du jeu vidéo, tout en sensibilisant les différents acteurs de l’industrie à des problématiques d’inclusivité et de mixité. Partant du constat que près d’un joueur sur deux est en fait une joueuse, les membres de Women in Games mettent en avant des modèles féminins pour favoriser les vocations et augmenter la proportion de femmes qui œuvrent à la création de jeux vidéo. Julie Chalmette se donne ainsi pour objectif de doubler le nombre de femmes travaillant dans le secteur en l’espace de dix ans.

  • 2004

    2004

    Julie Chalmette prend la direction de Vivendi Games France.

  • 2010

    2010

    L’éditeur de jeux vidéo américain Bethesda la recrute en tant que directrice générale de sa filière française.

  • 2016

    2016

    A l’unanimité, elle est élue présidente du SELL, le Syndicat des Editeurs de Logiciels de Loisirs.

  • 2017

    2017

    Elle co-fonde avec son amie Audrey Leprince Women In Games, une association qui œuvre à améliorer la visibilité des femmes dans le milieu du jeu vidéo.

  • 2019

    2019

    Elle est décorée Chevalière des Arts et des Lettres par le ministre de la Culture Franck Riester.

L'Institut français et Julie Chalmette

En tant que présidente du Syndicat des Editeurs de Logiciels de Loisirs (SELL) et vice-présidente de Women In Games, Julie Chalmette est une actrice majeure du secteur du jeu vidéo. Avec culturegamer.fr, l'Institut français propose un site dédié à la promotion à l’international du jeu vidéo français. 

L'institut français, LAB