de portraits
Portrait
Cinéma

Kleber Mendonça Filho

Quand je commence un film, je réfléchis au conflit, à ce qui pourrait interpeller le spectateur.

Récompensé par le Prix du jury au Festival de Cannes 2019 pour Bacurau, son troisième long-métrage co-réalisé avec Juliano Dornelles, Kleber Mendonça Filho s’impose comme un réalisateur incontournable du cinéma brésilien engagé.

Publié le 05/08/2019

2 min

Né en 1968 à Recife, dans le nord-est du Brésil, Kleber Mendonça Filho poursuit des études de journalisme puis devient critique de cinéma. Durant les années 1990, il s’essaie à la caméra et réalise plusieurs documentaires et courts-métrages. Le succès est rapidement au rendez-vous : ses premières œuvres sont saluées dans divers festivals internationaux, et son court métrage Vinil Verde est remarqué à la Quinzaine des réalisateurs du Festival de Cannes en 2005. Onze ans plus tard en 2016, Aquarius, son second long-métrage, entre dans la compétition officielle du festival de Cannes.

Kleber Mendonça Filho produit un cinéma résolument critique vis-à-vis de son pays. La violence qui caractérise ses films — qu’elle soit physique mais aussi psychologique et symbolique — n’est jamais gratuite : elle fait écho aux problématiques contemporaines que rencontre le Brésil. Ainsi, dans son dernier long-métrage Bacurau (2019), il imagine une dystopie grinçante qu’il situe dans la région pauvre du Nordeste dans un futur proche.

En 2012, Kleber Mendonça Filho représente le Brésil aux Oscars dans la catégorie « meilleur film en langue étrangère » avec son premier long métrage, Les Bruits de Recife. En 2017, il préside le jury de la Semaine de la critique du Festival de Cannes, avant de recevoir en 2019 le Prix du jury du Festival de Cannes pour son dernier long-métrage Bacurau co-réalisé avec Juliano Dornelles.

  • 1997

    1997

    Sortie d’Enjaulado, premier court-métrage de Kleber Mendonça Filho sur l’histoire d’un homme qui glisse et s’enfonce dans la paranoïa.

  • 2012

    2012

    Kleber Mendonça Filho réalise son premier long-métrage, Les Bruits de Recife. Il représente le Brésil aux Oscars dans la catégorie « meilleur film en langue étrangère ».

  • 2016

    2016

    Entrée dans la compétition du Festival de Cannes avec Aquarius, un film mêlant thriller et drame.

  • 2019

    2019

    Co-réalisé avec Juliano Dornelles, Bacurau remporte le prix du Jury du Festival de Cannes.

L'Institut français et le réalisateur

Bacurau a été soutenu en 2017, dans le cadre de l’Aide aux cinémas du monde. Ce programme de l’Institut français apporte son soutien à des cinéastes étrangers sur des projets de films en coproduction avec la France, qu’il s’agisse de longs métrages de fiction, d’animation ou de documentaires de création.

En savoir plus sur l’Aide aux cinémas du monde.

L'institut français, LAB