de portraits
Portrait

Xavier Antin

Les outils numériques permettent de produire mais en même temps, commandent la production. L’artiste devient une sorte d’ouvrier.

Du 18 janvier au 7 mars 2020, Xavier Antin présente au Centre d'art contemporain de Brétigny-sur-Orge, en région parisienne, son exposition « The Weavers ». Portrait de ce grand observateur des processus de production et de reproduction de l’image.

Mis à jour le 10/01/2020

2 min

Diplômé de l’École nationale supérieure des Arts Décoratifs de Paris et du Royal College of Art de Londres, Xavier Antin débute sa carrière en tant que graphiste dans l’édition. À l’étroit dans cet espace d’expression ultra-normé, il se tourne très vite vers les arts plastiques.

Sa première exposition, « Learning With Errors », se tient en 2012 à la galerie Crèvecœur à Paris – galerie qui représentera l’artiste à partir de 2014.

Ses installations, où se côtoient machines et images, sont présentées lors de nombreuses performances collectives en France et à l’étranger, dans des expositions personnelles au MABA de Nogent-sur-Marne, au Palais des Beaux-Arts à Toulouse ou encore à Aloft at Hermès à Singapour.

Xavier Antin veut donner à voir le processus de réflexion, de conception et de fabrication de la chose peinte, dessinée ou imprimée. Il développe ainsi une expression très conceptuelle où s’imbriquent gestes humains et réalisations mécanisées.

À l’occasion de ses expositions « An Epoch of Rest » (2014) et « News From Nowhere » (2016), il transforme le centre d’art qui l’accueille en atelier de fabrication, imprime in situ un ensemble de papiers peints et, interférant sans cesse avec le fonctionnement de l’imprimante, explore ainsi la question du rôle de la machine et de la réappropriation par l’humain des moyens de production. Dans son dernier projet, The Weavers, présenté de janvier à mars 2020 au Centre d’art contemporain de Brétigny, le lieu d’exposition est une fois encore un terrain d’expérimentation. À travers la réalisation de sculptures augmentées, Xavier Antin interroge la (ré)organisation du système de production industriel avec l’avènement de l’automatisation et l’émergence de l’intelligence artificielle.

Ancré sur les réflexions de grandes écoles de pensées anglo-saxonnes et notamment le mouvement britannique Arts & Crafts – lancé par William Morris et défendant un retour à des techniques de production plus artisanales –, le travail de Xavier Antin explore le thème la réappropriation de la production par l’humain aussi bien au cœur de la Silicon Valley qu’à Singapour : c’est le contraste au cœur de la Cité-État entre végétation luxuriante et jungle financière qui lui souffle l’idée de son exposition « Vanishing Workflows », exposition-pamphlet présentée en 2017 et mettant en scène le remplacement progressif de l’humain par la machine.

  • 2012

    2012

    Xavier Antin présente sa première exposition « Learning With Errors » à la galerie Crèvecœur, à Paris.

  • 2014

    2014

    Xavier Antin explore l’héritage de William Morris, figure emblématique du mouvement Arts & Crafts, en deux expositions, « An Epoch of Rest » (2014) puis « News From Nowhere » (2016).

  • 2017

    2017

    Il travaille en résidence à San Francisco sur son projet « Une dématérialisation de la machine ».

  • 2018

    2018

    Aloft at Hermès Singapour ouvre ses portes à l’artiste et à son exposition « Vanishing Workflows », une mise en scène de l’opposition entre nature et technologie.

  • 2020

    2020

    Xavier Antin présente son dernier travail, « The Weavers », réflexion autour du lien entre le monde du vivant et le monde de l’industrie menée lors de sa résidence au CAC Brétigny - Centre d'art contemporain.

L'Institut français et le projet

En 2017, Xavier Antin a été lauréat du programme de résidences Hors les Murs (désormais programme Sur Mesure) de l’Institut français pour son projet sur l’intelligence artificielle qui est au cœur de son exposition « The Weavers », présentée du 18 janvier au 7 mars 2020 au Centre d'art contemporain de Brétigny-sur-Orge.

 

En savoir + sur le programme de résidences Sur Mesure

L'institut français, LAB