de zooms
Zoom
Pluridisciplinaire
Image
Bande de filles
Crédits
Bande de filles, de Céline Sciamma, est diffusé à l'international par l'Institut français © DR

8 mars 2020 : journée internationale des droits des femmes

À l’occasion du 8 mars, journée internationale des droits des femmes, l’Institut français met à l’honneur des rencontres, des œuvres, ou portraits de femmes qui, du Mexique à la Tunisie, d’Haïti à l’Afrique du Sud, de la France à l’Inde, luttent, à travers l’art et la culture, pour les droits des femmes et explorent la condition féminine sous toutes ses formes.

Mis à jour le 10/03/2020

5 min

Zyanya Camargo, jeune étudiante mexicaine, a remporté en 2019 le concours d’éloquence en français organisé au Mexique sur le thème des droits des femmes et sera à Paris à la mi-mars à l’Institut de France pour représenter son pays au concours « À mots ouverts ».

Jehyna Sahyeir, chanteuse haïtienne actuellement en résidence à la Cité internationale des arts, qui participe le 9 mars au festival Aux arts citoyennes, se définit comme une « artiste engagée et féministe ».

Gabrielle Goliath dénonce les violences faites aux femmes avec son installation vidéo Personal Accounts, qui a reçu le Prix Afrique en créations de l’Institut français et le prix du Jury des Rencontres de la photographie de Bamako 2017.

Chloé Desmoisneaux défend la place des femmes dans l’univers très masculin du jeu vidéo. Elle nous invite notamment à découvrir les jeux du studio Accidental Queens fondé par un trio de créatrices qui explorent la vie quotidienne et les questions de société, à travers des outils de narration innovants.

De la littérature au cinéma et à la musique

En littérature, Claire Richard, auteure des Chemins du désir, dépeindra dans son prochain roman les communautés féministes installées dans le Vermont et l'Alabama dans les années 1970.

Gitanjali Rao, réalisatrice de Bombay Rose, utilise le cinéma d’animation pour aborder les thématiques de l'amour entre femmes, du fanatisme religieux, du mariage forcé et de l’exploitation des enfants.

Emel Mathlouti, l’une des voix de la révolution tunisienne, qui chante Kelmti Horra ou Ensenity, s'engage pour les libertés individuelles, les droits de l'Homme et les droits des femmes à travers ses morceaux teintés de rock.

Terminons cette sélection avec l’artiste Laure Prouvost qui représentait la France à la dernière Biennale internationale d’art de Venise et dont l’installation Deep See Blue Surrounding You, créée à cette occasion, poursuit son itinérance en France et à l’étranger.

Sur la toile de l'Institut français

Sur la toile de l’Institut français, découvrez également le meilleur de la webcréation, féminine ou féministe, sur Futurimage, notre plateforme dédiée au transmédia ; sur IFcinéma, honneur à la Bande de filles de Céline Sciamma ; et sur nos réseaux sociaux, rencontrez la jeune entrepreneuse Oumaima Benjama accueillie dans le cadre du programme Safir.

 

Et ailleurs...

Le sujet vous passionne, nous sommes allés voir ailleurs, à l’ONU, au ministère de la Culture, au ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, ou encore chez les Women in Tech, et avons sélectionné pour vous quelques articles.

 

Bonne lecture à toutes et tous !

L'institut français, LAB