de zooms
Zoom
Bande dessinée
Image
Alizée de Pin
Crédits
© Relja Jarkovački

Alizée De Pin - Résidence en Serbie, décembre 2020

Le mois dernier, en décembre 2020, l’autrice de bande dessinée Alizée De Pin s’est rendue en Serbie, à Pančevo, pour écrire et dessiner. Retour sur cette résidence et les projets d’Alizée De Pin.

Mis à jour le 12/01/2021

2 min

A travers une approche documentée, Alizée De Pin interprète en bande dessinée et en illustration des enjeux politiques, sociaux et environnementaux. La plupart de ses projets d’édition s’élaborent avec des spécialistes (chercheurs, journalistes) afin de garantir une approche documentée et scientifique. Elle a achevé en mars 2019, en collaboration avec la journaliste Isabelle Dautresme, un reportage-BD sur la sécurité sociale pour La Revue Dessinée. Elle y met en perspective les enjeux politiques et sociaux de notre système de protection sociale. Elle prépare également un projet d’envergure sur la souveraineté palestinienne avec le chercheur en science politique Xavier Guignard en mêlant leurs deux approches à travers une analyse politique.

Alizée De Pin a bénéficié d’une résidence d’un mois en décembre 2020 à Pančevo en Serbie, un mois d’exil pour dessiner et écrire. C’est dans ce contexte qu’elle a réalisé #AccidentMajeur, sa première bande dessinée en collaboration avec Jean-François Julliard, directeur de Greenpeace France, qui sera publiée aux Éditions du Faubourg. Il s’agit d’un travail engagé qui retrace à compte à rebours une catastrophe écologique due à un cocktail aléatoire de risques non maitrisés.

La résidence a également été l’opportunité pour Alizée De Pin de développer un nouveau projet inspiré de ses observations de la société en Serbie.  Ses rencontres avec des journalistes, chercheurs, scientifiques et artistes locaux - Dragana Radanović notamment, bédéiste serbe qui pourra quant à elle bénéficier d’une résidence à la Maison des auteurs de la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image à Angoulême – sont autant de sources d’inspiration pour déployer cette nouvelle bande dessinée.

A l’issue de la résidence, Alizée De Pin a présenté son travail en cours lors d’une exposition collective dans le cadre du « NOVA Festival ! ». Le NOVA festival a pour mission de présenter au public local les nouvelles pratiques notamment dans les domaines de la bande dessinée, de la musique et des arts visuels. Le partenariat avec le festival NOVA et l’association Komunikart, qui en est l’opérateur s’inscrit dans le programme de renforcement des liens entre la France et la Serbie dans le domaine du 9e art initié par l’Institut français de Serbie.

Avion – Alizée De Pin © Alizée De Pin
Abbey - Alizée de Pin © Alizée De Pin
Palestine - Alizée De Pin © Alizée De Pin
Wildfire - Alizée De Pin © Alizée De Pin
L'Institut français et l'artiste

Alizée de Pin a bénéficié d'une résidence d'un mois en Serbie. Le programme de résidences croisées entre la Serbie et la France est soutenu dans la cadre du programme de La Fabrique des résidences de l’Institut français.

L'institut français, LAB