de zooms
Zoom
Livre
Image
Assises internationales du roman 2020
Crédits
© DR

Assises internationales du roman 2020 : « le temps de l’incertitude »

Au programme de ces Assises internationales du roman, organisées cette année au sein d’une « Villa Gillet virtuelle » du 11 au 17 mai : des entretiens avec les auteurs invités du festival, des textes inédits, des lectures, des prises de parole de professionnels du livre... Un festival ouvert à tous, à suivre depuis le site de la Villa Gillet.

Mis à jour le 29/05/2020

2 min

Dans le contexte de la pandémie du Coronavirus Covid-19, la Villa Gillet propose pour son édition 2020, du 11 au 17 mai, une réinvention virtuelle de ses Assises internationales du roman, centrées cette année sur « Le temps de l’incertitude ».

Le festival annuel organisé par une institution lyonnaise de premier plan a deux missions : faire entendre la voix des écrivains dans la cité et celle des écrivains du monde entier. Dans la période que nous vivons, ces paroles peuvent, plus que jamais, accompagner les nombreuses interrogations qui surgissent, faire résonner les cultures et faire vivre les dialogues littéraires.

Villa Gillet virtuelle

Entretiens vidéos, textes inédits, lectures par des comédiens : le festival donne voix aux auteurs du monde entier et aux acteurs de la scène littéraire en diffusant des contenus variés, chaque jour de 12h à 21h.

Dans une « Villa Gillet virtuelle », les auteurs évoquent des thématiques qui sont autant d’échos aux temps que nous vivons : le temps de l’incertitude, mais aussi le huis-clos, le récit de l’autre, ou encore les métiers du quotidien. Les « Jardins » de la Villa proposent des lectures par des comédiens. Le « Bar de la littérature-monde » est dédié aux paroles de professionnels quand le « Théâtre » et le « Salon » offriront respectivement des entretiens menés avec les auteurs invités du festival et des textes inédits autour des thèmes au programme.

Donner voix à la littérature mondiale

Le festival fait aussi entendre les paroles des auteurs du monde entier. Du Mexique à la Pologne, de la Tunisie à la Chine, des États-Unis au Nigéria, de l’Inde à l’Égypte ou au Maroc, ce sont des voix diverses qui entrent en résonance. Dans un moment où le secteur du livre est durement touché, ce sont aussi les libraires, les bibliothécaires, les éditeurs, les directeurs de festival qui prennent la parole.

Au côté d’auteurs chiliens rendant hommage à Luis Sepúlveda, décédé le 16 avril 2020, des acteurs majeurs de la scène littéraire font entendre leurs voix : Sanjoy Roy, directeur du Jaipur Literature Festival, Lola Shoneyin, autrice et fondatrice du Ake Arts & Books festival de Lagos au Nigéria, Wu Qi, journaliste et responsable des librairies indépendantes chinoises One Way Space, ou encore Nick Barley, directeur du Edinburgh International Book Festival.

Entrez dans la Villa Gillet / Le Bar de la littérature monde

Intervention de Nada El Shabrawy, éditrice (Égypte)
Intervention de Nada El Shabrawy, éditrice (Égypte)
Intervention d'Anuradha Roy, écrivain (Inde)
Intervention d'Anuradha Roy, écrivain (Inde)
Othman Selmi, écrivain et illustrateur (Tunisie)
Othman Selmi, écrivain et illustrateur (Tunisie)
L'Institut français et le projet

Les Assises internationales du roman bénéficient du soutien de l’Institut français.

 

Une trentaine de vidéos a été co-produite par le réseau culturel français à l’étranger, dans le cadre du partenariat noué par l’Institut français avec la Villa Gillet. Les Instituts français du Brésil, du Chili, de Chine, d’Égypte, d’Inde, d’Israël, du Maroc, du Nigéria, de Pologne, de Suède et de Tunisie ont ainsi participé à ce partenariat.

L'institut français, LAB