de zooms
Zoom
Architecture
Image
Biennale d'Architecture et d'Urbanisme à Séoul
Crédits
© DR

Biennale d'Architecture et d'Urbanisme de Séoul

La Biennale d'Architecture et d'Urbanisme de Séoul s'est déroulée du 16 septembre au 31 octobre 2021. 

Mis à jour le 04/11/2021

5 min

Avec près de 10 millions d'habitants, Séoul est l'un des exemples les plus représentatifs des grandes métropoles contemporaines. A ce titre, elle représente un cadre particulièrement pertinent pour accueillir cet évènement international, focalisé sur l'évolution des villes et métropoles du monde. La biennale de Séoul, revendiquant un lien fort entre architecture et urbanisme, souhaite offrir une plateforme d'échange, de découverte et de valorisation de projets et de recherches qui interrogent la ville d'aujourd'hui et de demain.

Après deux premières éditions, intitulées " Imminent Commons " (2017) et " Collective City " (2019), la troisième édition de cette biennale, intitulée " Crossroads Building the Resilient City ", a poursuivi son exploration des villes du monde. Alors qu'une cinquantaine de villes étaient représentées en 2017, puis 85 en 2019, Séoul a accueilli pour cette édition 2021 les contributions de plus d'une centaine de villes issues des cinq continents. Un évènement aujourd’hui incontournable pour qui aime la ville et les réflexions qui en découlent ! 

Visuel
Image
Dominique Perrault - ADAGP © Alexandre Tabaste
© Alexandre Tabaste Dominique Perrault Architecte_ADAGP
Texte
En octobre 2019, Dominique Perrault a été nommé directeur Général de la 3ème édition de la biennale d'architecture et d'urbanisme à Séoul. Il entretient depuis de nombreuses années une relation forte avec cette ville grâce notamment à la construction de l'université Ewha inaugurée en 2008, et plus récemment avec la construction du "Gangnam international transit center". À l'instar de ses projets et travaux de recherche qui relient fortement l'architecture, le paysage et l'urbanisme, Dominique Perrault souhaite marquer un pas de plus vers l'affirmation de la ville comme lieu privilégié pour le développement d'un monde plus durable. Directeur général de la biennale il est également commissaire des expositions "Cities" et "Thematic".

Cette troisième édition, intitulée « CROSSROADS, BUILDING THE RESILIENT CITY », est avec la Biennale de Venise, l'un des premiers événements architecturaux produits au lendemain d'une pandémie qui a profondément remis en cause nos fonctionnements. 

Ces transformations auront certainement un impact sur la fabrication de nos espaces de vie, peut-être à la faveur d’architectures plus hybrides, voire même a-programmatiques. Cette crise signe probablement la disparition de ce leitmotiv déjà très critiqué de l’architecture moderne, « la forme suit la fonction ». Les villes, au cœur des problématiques mondiales, sont aujourd’hui confrontées à des défis sans précédents : risque sanitaire, changement climatique, déclin industriel, compétitivité technologique, gestion des flux migratoires, etc.  C’est la raison pour laquelle il a semblé juste à son directeur de placer cette édition sous le signe de la résilience. 

Intitulée « CROSSROADS, Building the Resilient City », la Biennale a poursuivi l’exploration des villes à travers l'architecture, l'urbanisme, l'art et le design en mettant en avant les vertus du dialogue et du partage des savoirs. Elle vise à ouvrir, à travers une série d’expositions, de conférences et tables rondes thématiques, une réflexion active sur la ville de demain. 

Au programme 6 expositions, réunissant 190 participants dont 20% d'architectes coréens. Les participants étaient de profils très variés, jeunes architectes, chercheurs, urbanistes, ou personnalités reconnues, dont plusieurs lauréats Pritzker. Plus de 100 villes du monde, des cinq continents étaient représentées. Au sein de l'exposition principale, 25% d’entre elles étaient asiatiques, 35% européennes, 40% du reste du monde. 

Image
Biennale architecture de Séoul
© DR
Biennale architecture de Séoul
Titre

Les lieux de la Biennale

Visuel
Image
Biennale de Séoul
© DR
Texte
La biennale est divisée en six sections, chacune correspondant à une exposition, associée à des évènements et des rencontres, organisés sur place ou en ligne.
Visuel
Image
B Séoul
© DR
Texte
1&2 - « Expositions « Cities » et « Thematic » - commissaire Dominique Perrault – Dongdaemun Design Plaza (DDP), bâtiment emblématique de la ville de Séoul, construit par Zaha Hadid Architects.
Visuel
Image
B Séoul 2
© DR
Texte
Les expositions principales « Cities » et « Thematic » accueillent respectivement 5 et 10 architectes ou cabinets français, à savoir :
Franklin Azzi architecture, Bruther, Chartier Dalix SAS, uapS sarl, MDP Michel Desvignes paysagistes, Maco, galerie Patrick Seguin, Jean Marc Ibos Myrto Vitart, Marc Mimram Architect Engineer and Associates, Jakob+MacFarlane architects, Renzo Piano building Workshop, Lucy & Jorge Orta, Alexis Peyer/ MR&A, collectif Fragment, Collectif Vous.
Visuel
Image
B Séoul 4
© DR
Texte
3 - "Cities Exhibition" - commissaire Choon Choi – Seoul Hall of Architecture & Urbanism. Le forum de l'exposition "guest cities Forum" sert de point d'ancrage pour réunir architectes, urbanistes, décideurs politiques et universitaires, à l'avant-garde de la transformation urbaine.

4 - « Global Studios Exhibition » - commissaire Archiworkshop - Dongdaemun Design Plaza (DDP) Offre un espace à des projets issus de la recherche universitaire. Les œuvres prennent la forme de pavillons, sélectionnés par un appel à propositions adressé aux universités du monde entier.
Visuel
Image
B Séoul 5
© DR
Texte
5 - “Live Projects Exhibition”- commissaire FHHH Friends – Sewoon Plaza. Rassemble des projets expérimentaux, des installations urbaines associées et des évènements publics, dans l'espace public du Sewoon Plaza, à mi-chemin entre les deux principaux sites de la biennale, le DDP et le SHUA.

6 - « Seoul Exhibition » - commissaire BARE - Seoul Hall of Architecture & Urbanism. Présente des projets d'architecture et d'urbanisme innovants développées dans la métropole sud- coréenne.
Visuel
Image
B Séoul 6
© DR
Texte
Dans le cadre de la « Guest Cities Exhibition », c’est un accueil de 3 expositions de partenaires français avec le soutien de l’Ambassade de France et de l’Institut français Paris :
• Exposition « Partager l’architecture avec les enfants » produite par Arc en rêve centre d’architecture (Bordeaux) ;
• Exposition « La ville au loin » produite par le FRAC Centre-Val de Loire (Orléans) ;
• Exposition « L’art des sentiers métropolitains » produite par le Pavillon de l’Arsenal (Paris).
Visuel
Image
B Séoul 7
© DR
Texte
De plus les instituts de recherche de trois villes – New York, Venise et Los Angeles – ont rejoint l'exposition avec leurs récents projets de recherche sur l'urbanisme résilient.

Quelques-uns des architectes et designers participants :
- Morphosis - Thom Mayne, lauréat du Pritzker Prize
- Empt, lion d'or à la biennale de Venise
- Elemental - Alejandro Aravena, lauréat du Pritzker Prize
- Renzo Piano building workshop, lauréat du Pritzker Prize
- Barozzi Veiga , lauréat du prix Mies Van Der Rohe
... aux côtés de nombreux autres talents, architectes confirmés ou émergents !
Visuel
Image
B Séoul 8
© DR
Texte
Au travers de cette édition, il est revendiqué haut et fort un dialogue, un croisement des expertises et des approches, comme terreau nourricier du processus de création architecturale et de fabrique de la ville. Une biennale qui ne sépare pas mais rapproche, assemble, fusionne les champs de réflexion, pense et manifeste la force créatrice des interactions, créant ainsi un nouveau type de réseau physique élargissant les limites de l’architecture. Donc la création d’une urbanité nouvelle et contemporaine, une urbanité de partage, de mutualisation.
Présentation par Dominique Perrault de la Biennale d'Architecture et d'Urbanisme de Séoul 2021
Présentation par Dominique Perrault de la Biennale d'Architecture et d'Urbanisme de Séoul 2021
L'Institut français et la Biennale

La Biennale d’Architecture et d’Urbanisme de Séoul est organisée par le Seoul Metropolitan Government, avec le soutien de l’Institut français et du Service culturel de l’Ambassade de France en Corée. 

L'institut français, LAB