de zooms
Zoom
Arts visuels
Image
Clément Cogitore, Les Indes Galantes [Das galante Indien], 2017
Crédits
Clément Cogitore, Les Indes Galantes [Das galante Indien], 2017
HD-Video, Farbe, Ton, 5′26′′
Videostill
Courtesy Chantal Crousel Consulting; Galerie Reinhard Hauff, Stuttgart
© Clément Cogitore / VG Bild-Kunst, Bonn 2022

L’Institut français soutient la participation d’artistes de la scène française à la Biennale de Berlin

La Biennale d’art contemporain de Berlin a confié́ pour sa 12e édition le commissariat à l’artiste Kader Attia. Elle se déroulera du 11 juin au 18 septembre 2022. C’est la première fois dans son histoire qu’un artiste français d’origine algérienne est choisi pour définir le concept de l’exposition. 

Cette même année marquera le 60e anniversaire de l’indépendance de l’Algérie, scellée en 1962 par les accords d’Évian. Ce sera l’occasion de promouvoir davantage la coopération culturelle franco-allemande et d’ancrer plus solidement la diplomatie culturelle entre la France et l’Allemagne, tout en impliquant d’autres pays francophones tels l’Algérie, le Sénégal, le Liban, le Maroc et bien d’autres. 

Une vingtaine d’artistes et théoriciens de la scène française sont invités à participer à la Biennale. L’Institut français soutient leur participation dans le cadre de son programme "Relance Export", qui encourage des expositions de la scène française à l’international. 

Publié le 20/06/2022

15 min

Kader Attia, commissaire de la 12e Berlin Biennale

Ayant grandi entre Paris et l’Algérie, Kader Attia (né en 1970 à Dugny, France) étudie la philosophie et l’art à l’École supérieure des Arts Appliqués Duperré et à l’École nationale supérieure des Arts Décoratifs à Parisainsi qu’à l’Escola Massana à Barcelone. 

Il passe ensuite plusieurs années au Congo, au Venezuela, au Mexique et en Espagne. Aujourd’hui, il vit et travaille entre Berlin et Paris. 

Equipe curatoriale

Ana Teixeira Pinto, Đỗ Tường Linh, Marie Helene Pereira, Noam Segal et Rasha Salti ont été invitées à rejoindre l’équipe artistique de Kader Attia, apportant leurs perspectives uniques au concept décolonial à travers le prisme de leurs divers horizons et pratiques critiques. 

12e Berlin Biennale / 11 juin – 11 septembre 2022

Dans sa pratique artistique, Kader Attia aborde la notion de « réparation » depuis plus de deux décennies, explorant ainsi la dialectique entre la destruction et la réparation. La notion de réparation est entendue ici comme une possibilité de résistance culturelle, mais aussi comme un moyen pour une société ou un sujet de se réapproprier son histoire et son identité. La réparation au sens large décrit une approche qui peut être développée de manière collective et collaborative. Il est possible d’y accéder aussi bien par la pensée que par le ressenti, entre l’œuvre et les spectateur·rice·s, entre les narrateur·rice·s et les auditeur·rice·s. 

Kader Attia s’appuie donc ici sur le concept de « réparation », point de départ central de sa pratique artistique et de son concept d’exposition pour la 12e Biennale de Berlin. Il souhaite ainsi initier un débat transnational qui se penche non seulement sur des questions et des responsabilités historiques depuis longtemps passées sous silence, mais met également en branle des processus de transformation de nos conditions de vie culturelles, sociales et politiques. Il entend contribuer à une culture de la mémoire contemporaine et anticoloniale ainsi qu’au travail d’analyse, de reconnaissance et de réparation de l’histoire. 

Les quatre champs thématiques

Le commissaire d’exposition a choisi d’articuler la 12Biennale de Berlin autour de quatre champs thématiques, qui reposent tous sur le concept de « réparation ». 

Colonialisme, fascisme et champ des émotions 

Un féminisme décolonial 

Une écologie décoloniale 

Une décolonisation des arts et de l’héritage colonial 

L’exposition

Pour l’exposition principale, la 12e Biennale de Berlin investira des institutions telles que le KW Institute for Contemporary Art et les deux sites de l’Akademie der Künste – Pariser Platz et Hanseatenweg. Dans cette exposition, des artistes contemporain·e·s cartographieront le monde avec ses fractures et ses contradictions et imagineront des contre-récits à la narration coloniale et à la politique de la peur et de la haine. Le commissaire d’exposition confrontera des œuvres d’artistes contemporain·e·s à des documents et des objets historiques, mettant en lumière les avant-gardes artistiques parfois technophiles de l’époque moderne, ainsi que les liens entre fascisme et colonialisme. 

Parallèlement à l’exposition principale, une série de collaborations avec des lieux d’exposition tels que la Gemäldegalerie, le Museum für Naturkunde et le Campus für Demokratie sera mise en place. Des projets spécifiques à ces sites seront présentés en lien avec l’une de quatre thématiques développées ci-dessus. 

The Media : programme public

The Media est un programme d’événements et de formats Web spécialement conçus pour l’occasion. S’interrogeant sur la façon dont les stratégies décoloniales peuvent être mises en œuvre dans les médias et pensées comme un contre-projet aux structures antidémocratiques, il crée un pont entre l’espace d’exposition et l’espace médiatique, un espace d’échange qui expérimente de nouvelles façons de se rencontrer pendant et après une pandémie. 

Participants

Un certain nombre d’artistes, de chercheurs et d’activistes de France et de pays francophones, ainsi que de pays d’Afrique, ont été invités à participer à la 12e Biennale de Berlin, soit en tant que membres de l’équipe artistique ou du comité scientifique désigné, soit pour présenter leurs productions artistiques. 

 

Participants français ou vivant en France 

Artistes invités (13)

Clément Cogitore

 

Clément Cogitore, Lascaux, 2017 Clément Cogitore, Lascaux, 2017
Clément Cogitore, Les Indes Galantes [Das galante Indien], 2017 Clément Cogitore, Les Indes Galantes [Das galante Indien], 2017 HD-Video, Farbe, Ton, 5′26′′ Videostill Courtesy Chantal Crousel Consulting; Galerie Reinhard Hauff, Stuttgart © Clément Cogitore / VG Bild-Kunst, Bonn 2022
Clément Cogitore, Les Indes Galantes [Das galante Indien], 2017 Clément Cogitore, Les Indes Galantes [Das galante Indien], 2017 HD-Video, Farbe, Ton, 5′26′′ Videostill Courtesy Chantal Crousel Consulting; Galerie Reinhard Hauff, Stuttgart © Clément Cogitore / VG Bild-Kunst, Bonn 2022
Clément Cogitore, Les Indes Galantes [Das galante Indien], 2017 Clément Cogitore, Les Indes Galantes [Das galante Indien], 2017 HD-Video, Farbe, Ton, 5′26′′ Videostill Courtesy Chantal Crousel Consulting; Galerie Reinhard Hauff, Stuttgart © Clément Cogitore / VG Bild-Kunst, Bonn 2022

Florian Sông Nguyễn

 

Florian Sông Nguyễn, les chiens errants [Die streunenden Hunde] (Detail), 2022 Florian Sông Nguyễn, les chiens errants [Die streunenden Hunde] (Detail), 2022 Tusche-Wandzeichnung, Tusche auf Papier Maße variabel © Florian Sông Nguyễn
Florian Sông Nguyễn, les chiens errants [Die streunenden Hunde] (Detail), 2022 Florian Sông Nguyễn, les chiens errants [Die streunenden Hunde] (Detail), 2022 Tusche-Wandzeichnung, Tusche auf Papier Maße variabel © Florian Sông Nguyễn
Florian Sông Nguyễn, les chiens errants [Die streunenden Hunde] (Detail), 2022 Florian Sông Nguyễn, les chiens errants [Die streunenden Hunde] (Detail), 2022 Tusche-Wandzeichnung, Tusche auf Papier Maße variabel © Florian Sông Nguyễn
Florian Sông Nguyễn, les chiens errants [Die streunenden Hunde] (Detail), 2022 Florian Sông Nguyễn, les chiens errants [Die streunenden Hunde] (Detail), 2022 Tusche-Wandzeichnung, Tusche auf Papier Maße variabel © Florian Sông Nguyễn

Deneth Piumakshi Veda Arachchige

Jihan El-Tahri

The School of Mutants (Boris Raux, Hamedine Kane, Lou Mo, Stéphane Verlet Bottéro, Valérie Osouf

David Chavalarias 

David Chavalarias, Listen to Politics [Höre Politik zu], 2022 David Chavalarias, Listen to Politics [Höre Politik zu], 2022 Aus der Serie Shifting Collectives [Dynamiken von Kollektiven] Videoanimation, Farbe, Ton, 10' Videostill © David Chavalarias
David Chavalarias, Listen to Politics [Höre Politik zu], 2022 David Chavalarias, Listen to Politics [Höre Politik zu], 2022 Aus der Serie Shifting Collectives [Dynamiken von Kollektiven] Videoanimation, Farbe, Ton, 10' Videostill © David Chavalarias
David Chavalarias, Listen to Politics [Höre Politik zu], 2022 David Chavalarias, Listen to Politics [Höre Politik zu], 2022 Aus der Serie Shifting Collectives [Dynamiken von Kollektiven] Videoanimation, Farbe, Ton, 10' Videostill © David Chavalarias
David Chavalarias, Listen to Politics [Höre Politik zu], 2022 David Chavalarias, Listen to Politics [Höre Politik zu], 2022 Aus der Serie Shifting Collectives [Dynamiken von Kollektiven] Videoanimation, Farbe, Ton, 10' Videostill © David Chavalarias
David Chavalarias, Listen to Politics [Höre Politik zu], 2022 David Chavalarias, Listen to Politics [Höre Politik zu], 2022 Aus der Serie Shifting Collectives [Dynamiken von Kollektiven] Videoanimation, Farbe, Ton, 10' Videostill © David Chavalarias

Jean-Jacques Lebel 

Antonio Recalcati, Enrico Baj, Erró, Gianni Giancarlo Dova, Jean-Jacques Lebel, Roberto Crippa, Grand tableau antifasciste collectif [Großes kollektives antifaschistisches Gemälde], 1960 Antonio Recalcati, Enrico Baj, Erró, Gianni Giancarlo Dova, Jean-Jacques Lebel, Roberto Crippa, Grand tableau antifasciste collectif [Großes kollektives antifaschistisches Gemälde], 1960 Öl und Collage auf Leinwand 400 × 500 cm © Antonio Recalcati, Erró, Jean-Jacques Lebel, Roberto Crippa / VG Bild-Kunst, Bonn 2022; Erben Enrico Baj, Gianni Dova

Mathieu Pernot

 

Mathieu Pernot, Ninaï, 1995, aus der Serie Les Gorgan [Die Gorgans], 1995–2015 Mathieu Pernot, Famille Gorgan [Familie Gorgan], 1995, aus der Serie Les Gorgan [Die Gorgans], 1995–2015 Fotografie Maße variabel © Mathieu Pernot / VG Bild-Kunst, Bonn 2022
Mathieu Pernot, Mickael, 2008, aus der Serie Les Gorgan [Die Gorgans], 1995–2015 Mathieu Pernot, Mickael, 2008, aus der Serie Les Gorgan [Die Gorgans], 1995–2015 Fotografie Maße variabel © Mathieu Pernot / VG Bild-Kunst, Bonn 2022
Mathieu Pernot, Mickael, 2012, aus der Serie Les Gorgan [Die Gorgans], 1995–2015 Mathieu Pernot, Mickael, 2012, aus der Serie Les Gorgan [Die Gorgans], 1995–2015 Fotografie Maße variabel © Mathieu Pernot / VG Bild-Kunst, Bonn 2022
Mathieu Pernot, Mickael, Avignon, 2001, aus der Serie Les Gorgan [Die Gorgans], 1995–2015 Mathieu Pernot, Mickael, Avignon, 2001, aus der Serie Les Gorgan [Die Gorgans], 1995–2015 Fotografie Maße variabel © Mathieu Pernot / VG Bild-Kunst, Bonn 2022
Mathieu Pernot, Ninaï, 1995, aus der Serie Les Gorgan [Die Gorgans], 1995–2015 Mathieu Pernot, Ninaï, 1995, aus der Serie Les Gorgan [Die Gorgans], 1995–2015 Fotografie Maße variabel © Mathieu Pernot / VG Bild-Kunst, Bonn 2022
Mathieu Pernot, Ninaï, 2016, aus der Serie Les Gorgan [Die Gorgans], 1995–2015 Mathieu Pernot, Ninaï, 2016, aus der Serie Les Gorgan [Die Gorgans], 1995–2015 Fotografie Maße variabel © Mathieu Pernot / VG Bild-Kunst, Bonn 2022
Olivier Marboeuf, Museum of Drawing [Museum des Zeichnens], 2022 Olivier Marboeuf, Museum of Drawing [Museum des Zeichnens], 2022 Bleistift auf Papier 25 x 18 cm © Olivier Marboeuf

PEROU – Pôle d’Exploration des Ressources Urbaines 

PEROU – Pôle d’Exploration des Ressources Urbaines, Considérant qu’il est plausible que de tels événements puissent à nouveau survenir [In Anbetracht dessen, dass solche Ereignisse erneut eintreten könnten], 2015 PEROU – Pôle d’Exploration des Ressources Urbaines, Considérant qu’il est plausible que de tels événements puissent à nouveau survenir [In Anbetracht dessen, dass solche Ereignisse erneut eintreten könnten], 2015 Video, Farbe, Ton, 28’35’’ Videostill Courtesy Sammlung Frac Franche-Comté © Sébastien Thiéry
PEROU – Pôle d’Exploration des Ressources Urbaines, Considérant qu’il est plausible que de tels événements puissent à nouveau survenir [In Anbetracht dessen, dass solche Ereignisse erneut eintreten könnten], 2015 PEROU – Pôle d’Exploration des Ressources Urbaines, Considérant qu’il est plausible que de tels événements puissent à nouveau survenir [In Anbetracht dessen, dass solche Ereignisse erneut eintreten könnten], 2015 Video, Farbe, Ton, 28’35’’ Videostill Courtesy Sammlung Frac Franche-Comté © Sébastien Thiéry
PEROU – Pôle d’Exploration des Ressources Urbaines, Considérant qu’il est plausible que de tels événements puissent à nouveau survenir [In Anbetracht dessen, dass solche Ereignisse erneut eintreten könnten], 2015 PEROU – Pôle d’Exploration des Ressources Urbaines, Considérant qu’il est plausible que de tels événements puissent à nouveau survenir [In Anbetracht dessen, dass solche Ereignisse erneut eintreten könnten], 2015 Video, Farbe, Ton, 28’35’’ Videostill Courtesy Sammlung Frac Franche-Comté © Sébastien Thiéry

Comité scientifique : personnalités de la scène française (9) 

Alice Cherki 

Vit et travaille à Paris (France), née à Alger (Algérie)

Bénédicte Savoy 

Vit et travaille à Paris (France) et Berlin (Allemagne), Née à Paris, (France)

Fethi Benslama 

Vit et travaille à Paris (France) Né à Salakta (Tunisie)

Françoise Vergès 

Vit et travaille à Paris (France) Née à Paris (France)

Etienne Balibar 

Vit et travaille à Paris (France), Né à Avallon (France)

Giovanna Zapperi 

Vit et travaille à Paris et Tours (France), Née à Rome (Italie)

Jean Lassègue 

Vit et travaille à Paris (France), Né à Paris (France)

Malcom Ferdinand 

Vit et travaille à Paris (France), Né en Martinique (France)

Yala Kisukidi 

Vit et travaille à Paris (France), Née à Bruxelles (Belgique)

L'Institut français et la Biennale de Berlin

L'Institut français soutient, dans le cadre de son programme Relance Export, la participation d'artistes de la scène française lors de la Biennale de Berlin. 

En savoir + sur le programme Relance export 

L'institut français, LAB